Algeriades > 2017 > Djamel Khelfaoui

  Cheb Hasni, je vis encore de Djamel Kelfaoui

Né en 1961 à Paris, au sein d’une famille originaire de Blida et établie à Bondy en région parisienne, auteur en particulier de Algérie : mémoire du raï, il a consacré son dernier film documentaire Cheb Hasni, je vis encore (2008) à ressusciter la figure du chanteur à succès que le réalisateur est allé rencontrer à Oran, quelques mois avant son assassinat en 1994. Djamel Kelfaoui était en outre un acteur de la vie culturelle de Bondy où il a notamment créé le Festival "Y a de la banlieue dans l’air" qui a tôt fait de mettre à l’affiche la Mano Negra, Zebda, IAM, Salif Keita, Mory Kanté, Youssou N’Dour, Cheikha Rimitti, Idir, Khaled et l’humoriste Fellag.

Abordant les origines du pop raï, genre né dans les faubourgs de l’Ouest algérien, Algérie : mémoire du raï, qui s’appuie sur des archives et des interviews, évoque notamment les figures du maître du bédouin Cheikh Hamada, de Blaoui el-Houari, des Chebs Khaled, Mami et, bien sûr, de feu Cheb Hasni.

Djamel Kelfaoui est décédé le 22 mai 2009 à Laghouat d’une hémorragie cérébrale. Il avait 48 ans. Selon sa sœur, il a été victime d’un malaise à la brigade de la gendarmerie de la ville où il s’était présenté pour porter plainte contre un homme qui lui avait "asséné un coup violent au thorax", après une dispute liée à un problème de circulation. C’est le 7 décembre que le tribunal militaire de Béchar devait rendre son verdict dans le procès de la mort tragique de Djamel Khelfaoui, qui a vu mettre en cause un officier de l’armée algérienne. Au final, Le tribunal qui n’a retenu que des "menaces verbales" a condamné l’officier Soufiane Ben Amar à dix-huit mois de prison avec sursis.
Un concert-hommage à la mémoire de Djamel Kelfaoui devait avoir lieu, le 5 juin 2010, à la salle des fêtes de Bondy. (Photo Cheb Hasni, D.R.)



- 15 novembre 2017, Toulouse / Les Izards / Festival Origines contrôlées, entrée libre
- 26 mars 2016, Hommage à Djamel Khelfaoui – avec Tarek Kawtari ( MIB / FSQP / Échos des cités) et projection de Cheb Hasni, je vis encore de Djamel Khelfaoui, Paris / Centre musical Barbara - Fleury Goutte d’Or, entrée libre
- 4 avril 2010, projection de Cheb Hasni, je vis encore, présentation par l’Association des amis de Djamel Kelfaoui, Paris / Cité nationale de l’histoire de l’Immigration
- 25 novembre 2009, Hommage au documentariste et militant Djamel Kelfaoui, projection de son film Cheb Hasni, je vis encore !, Marseille / CRDP
- 5 novembre - 6 décembre 2009, "Cinéma(s) d’Algérie" à Marseille, par l’association Aflam
- 22 - 27 janvier 2002, 15e Festival international de programmes audiovisuels (FIPA) / Fipatel


- Diff. TV : 3 juillet 2001 à 22h30 sur Arte, Thema "Algéraï"


- Algérie, mémoire du raï
un film de Djamel Khelfaoui et Michel Vuillermet
(Doc., 52 min., Fr, 2000)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.