Algeriades > 2015 > Djamel Klouche | جمال كلوش

  Djamel Klouche

L’opération d’aménagement Chapelle International a pour ambition de transfigurer la porte de la Chapelle en créant un nouveau quartier de quelque 2.000 habitants dans une zone déshéritée de 6,3 hectares de friches ferroviaires et industrielles. La conception de cette opération a été confiée à l’architecte-urbaniste Djamel Klouche de l’agence AUC qui a remporté le concours en 2009. D’ici à 2018, 109.000 m² doivent être construits, dont 62.000 m² de logements, 31.000 m² de bureaux ainsi que divers équipements, avec un parti pris : "profiter du panorama dégagé par les infrastructures" et "préserver la vue imprenable" sur le Sacré-Cœur pour chacun des huit immeubles de logements, dont trois tours de 50 m de haut.

En 2012, sur le thème de "Making City", la 5e Biennale internationale d’architecture de Rotterdam accueillait les projets urbains en cours dans les villes de Bordeaux et Nanterre. Alors que les commissaires de la Biennale rappellaient qu’"aux environs de 2050, plus de sept des neuf milliards d’habitants de la planète vivront en ville", cinq équipes d’architectes, de paysagistes et d’urbanistes, réunies autour notamment de l’AUC (Djamel Klouche), travaillent à inventer un modèle pour "Bordeaux Métropole", la Communauté urbaine de Bordeaux (Cub) qui devrait compter un million d’habitants en 2030.

A la suite de la consultation internationale lancée pour l’élaboration d’un avant-projet de développement de l’Agglomération de la Ville de Moscou, 10 équipes internationales ont été sélectionnées en février 2012, dont 3 équipes françaises et parmi elles AUC (Djamel Klouche).

En 2010, l’architecte et urbaniste Djamel Klouche s’est vu confier, par la mairie de Bordeaux, le commissariat général d’Agora, biennale d’architecture, d’urbanisme et de design, consacrée cette année au développement urbain. En se basant sur le million d’habitants comme seuil de la métropole, la 4e édition d’Agora s’est penchée sur "comment stimuler la pensée sur la Métropole millionnaire ?". Pour l’architecte, "travailler sur l’échelle métropolitaine c’est articuler l’échelle stratégique, celle de l’économie, de la globalisation, et les petites échelles, celles de la cité, du centre-ville, de la rue".
Pour stimuler la réflexion, 27 métropoles de 750 000 à 1,2 million d’habitants ont été identifiées en Europe de l’Ouest. Parmi elles, sept agglomérations ont été étudiées plus en détail : Liverpool, Valence, Copenhague, Rotterdam, Zurich, Belgrade et Riga. "À leur échelle, résume Djamel Klouche, ces villes donnent des idées". Ce sont autant de pistes pour le futur de Bordeaux, une ville de 700 000 âmes qui devrait atteindre le million d’habitants dans 20 ans et dont de grands projets d’aménagements urbains ont été présentés au public durant la manifestation.

En mars, l’établissement public d’aménagement de la Défense a choisi AUC, le cabinet de Djamel Klouche, pour mener la mission de maîtrise d’œuvre urbaine de la partie Est du quartier d’affaires de la Défense. L’objectif de cette mission de 24 mois est de "définir une nouvelle cohérence des secteurs Est ", un périmètre qui va accueillir la plupart des nouvelles tours qui vont être érigées comme les projets First, Carpe Diem, Hermitage ou Generali.

A la fin du mois d’avril, Gérard Collomb, le président (PS) du Grand Lyon, a dévoilé les premières esquisses d’"une grande opération d’urbanisme au cœur de la ville" pour "redonner un sens" au quartier de la Part-Dieu. Elaboré par l’agence AUC, le projet vise selon ses concepteurs à transformer un quartier de "flux et de transit" en espace "à vivre et de rencontre". "Ici, tout est confiné, rappelait à cette occasion François Decoster de l’Agence AUC. Il faut que ce centre s’ouvre sur la ville".

Première consultation urbaine du 18e arrondissement de Paris, l’opération "Chapelle International" "a pour ambition la reconversion de vastes emprises ferroviaires et foncières sous-exploitées en un nouvel éco-quartier". Lauréate de la consultation, l’agence AUC développe "un projet ambitieux et prospectif par la richesse et la spécificité des solutions mises en œuvre pour intégrer à la vie urbaine cette zone jusque-là dépréciée". Au travers de croquis, plans, images de synthèses, films d’animation et notes d’intentions des quatre équipes d’architectes invitées à concourir, l’exposition du Pavillon de l’Arsenal donnait à découvrir "ce futur quartier de 7,8 hectares, dont la première livraison de logements est prévue à l’horizon 2013".

Durant le mois d’octobre, Caen relançait le débat sur l’avenir urbain de la ville et de son agglomération. Pour ouvrir cette réflexion sur "la ville du XXIe siècle", on a imaginé un programme de rencontres avec des architectes, urbanistes et un philosophe, appelés à apporter des références et à éclairer sur les expériences novatrices tentées ailleurs. Les rencontres ont notamment accueilli Jean Nouvel (21/10), Rudy Ricciotti, en marge d’une soirée Ciné (16/10), John Thackara, philosophe britannique et penseur du développement durable (14/10), Alexandre Chemetoff qui a travaillé sur l’île de Nantes, Patrick Bouchain, concepteur du Lieu Unique également à Nantes (7/10) et enfin Dominique Perrault (Bibliothèque nationale de France) et Djamel Klouche (22/10).

En 2009, dix architectes ont été consultés par le président Nicolas Sarkozy sur le futur Grand Paris. Leurs projets étaient exposés jusqu’au 22 novembre à la Cité de l’architecture et du patrimoine. Parmi les dix équipes, dont celles de stars internationales comme Richard Rogers, Christian de Portzamparc ou Jean Nouvel, l’Algérien Djamel Klouche fait figure de benjamin. L’architecte et urbaniste s’est félicité de cette reconnaissance en déclarant : "notre agence a été sélectionnée parce que nous faisons partie des rares jeunes architectes à nous intéresser à la ville".

Né en 1966 à Tlemcen en Algérie qu’il quitte à 18 ans, Diplômé de l’École d’architecture Paris-la-Seine en 1992, Djamel Klouche est également titulaire d’un DEA "Territoires urbains" obtenu à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et d’un DESS "Aménagement, urbanisme et développement local" à Sciences Po en 1994. En 1996, il fonde son agence à Paris avec deux autres architectes, François Decoster et Caroline Poulin. Baptisée l’AUC pour Ab Urbe condita (Depuis la fondation de la ville, en latin), l’agence est installée rue Lafayette et emploie une quinzaine de salariés.
Djamel Klouche est par ailleurs enseignant associé à l’École d’architecture de Versailles.

Il a notamment à son actif des projets urbains sur l’île Baud-Chardonnet à Rennes et à Paris Rive Gauche, dans le secteur Tolbiac-Chevaleret, les plans directeurs de projets de requalification urbaine du quartier du Mistral à Grenoble, de celui des Courtillières à Pantin-Villetaneuse, du Front de mer à Saint-Paul et du cœur d’agglomération du TCO à la Réunion.
Djamel Klouche-AUC comptait enfin parmi les six cabinets d’architectes de renommée internationale (Ateliers Jean Nouvel, Agence Nicolas Michelin et Associés, Jacques Ferrier Architecture, MVRDV [Winy Maas] et OMA [Rem Koolhaas]), présélectionnés en mai, pour coordonner l’aménagement de l’île Seguin, à l’emplacement des anciennes usines Renault de Boulogne-Billancourt sur la Seine. Le projet qui porte sur 120.000 m2 de surface constructible fera la part belle à la culture. Et c’est finalement Jean Nouvel qui a été retenu par la société d’économie mixte propriétaire des terrains.

Partisan du "faire avec", d’une modification en douceur des tissus urbains, -valoriser l’existant en le ré-imaginant plutôt que de le détruire-, Djamel Klouche estime que "la transformation des territoires est lente et complexe. Dans ce domaine, les convictions d’hier ont fait place aux incertitudes d’aujourd’hui. Même si les politiques publiques successives ont tendance à expliquer et à traiter les quartiers difficiles par un discours normalisé, la réalité du terrain est toute autre et beaucoup plus complexe et diversifiée qu’on voudrait le penser". (Photo D.R.)



Vidéo > Djamel Klouche > "Stimuler la métropole habitante" (38’12, "La Question du Logement", Colloque international, Bordeaux, 8 septembre 2011)


- 24 mars 2015, Visions métropolitaines par l’AUC as l’AUC (Djamel Klouche), Toulouse / DRAC Midi-Pyrénées, 32, rue de la Dalbade, 31000 Toulouse, Tel. : 05 67 73 20 20
- 23 avril 2013, "Plaine commune, la fabrique de l’image", Conférence-débat organisée par par l’Atelier international du Grand Paris, Paris / Maison de l’architecture
- 15 janvier 2013, Conférence/débat "La ville adaptable : insérer les rythmes urbains", Ecole nationale d’architecture de Nantes
- 28 novembre 2012, "Individu et société : comment trouver sa place dans la ville d’aujourd’hui ?", Eric Klinenberg / (USA), Djamel Klouche (France), Fran Tonkiss (G.-B.), rencontre animée par Michel Lussault (géographe) et Sylvain Bourmeau (journaliste), Grand témoin : Gérard Collomb (Sénateur-Maire de Lyon et Président du Grand Lyon), Lyon / Hôtel de Région
- 28 novembre 2012, "Demain la Part-Dieu" : Rencontre avec Djamel Klouche, François Decoster, Nathalie Berthollier, Lyon / Bibliothèque de la Part-Dieu
- 7 septembre 2012, "Penser et accompagner l’avenir des métropoles", Communication de 3 architectes du Conseil scientifique de l’Atelier international du Grand Paris, Djamel Klouche (architecte, urbaniste, l’auc), Jean Nouvel ou Michel Cantal-Dupart (architectes, urbanistes, AJN, Duthilleul, Cantal-Dupart), Roland Castro (architecte, urbaniste), Projet Conférences Paris-Métro-Sarajevo
- 20 April - 12 August 2012, Biennale d’architecture de Rotterdam : "Making City"
- 7 - 9 mai 2010, Bordeaux / 4e Biennale d’architecture, d’urbanisme et de design Agora / Hangar 14, Quai des Chartrons, 33000 Bordeaux
- 26 janvier 2010, Djamel Klouche, architecte-urbaniste, candidat équipe l’AUC, Cycle de conférences "Quel Grand Paris", Ecole spéciale des travaux publics (ESTP), amphi 2, 57, bd St Germain, Paris 5e
- 7 - 27 octobre 2009, Caen-Les Rencontre-Première
- 24 septembre - 8 novembre 2009, Paris / Pavillon de l’Arsenal
- 2 juillet 2009, Les Jeudis de l’architecture et de l’urbanisme - "Rêves Métropolitains", Saint-Denis / Auditorium du Stade de France
- 30 avril - 22 novembre 2009, "Le Grand Pari(s)", Paris | Cité de l’architecture et du patrimoine, Palais de Chaillot, 1, place du Trocadéro et du 11 novembre, Paris 16è

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.