Algeriades > 2015 > Edmond Charlot

  Edmond Charlot

Avec Nos richesses, son troisième roman (Le Seuil, 2017), Kaouther Adimi se penche sur la vie et l’action de l’infatigable libraire-éditeur algérois Edmond Charlot (1915-2004). 2015 a donné l’occasion de célébrer sa naissance, il y a un siècle. Le programme du centenaire est consultable ici.

Entre 1936 et 1948, ce découvreur d’un grand nombre de plumes réunies par l’horizon de la Méditerranée a été le premier à publier Albert Camus, puis Gabriel Audisio, Jules Roy, Emmanuel Roblès, René-Jean Clot, Max-Pol Fouchet et Jean Amrouche, pour ne citer qu’eux.

Né en 1915 à Douéra près d’Alger, au sein d’une famille établie dans le pays depuis la conquête en 1830, élève du fameux lycée Bugeaud d’Alger (auj. émir Abd el-Kader), Edmond Charlot y a fait la connaissance de Jean Grenier, professeur de philosophie, et d’un condisciple nommé Albert Camus. Encouragé par Grenier, qui lui confie la publication de Santa Cruz - ce sera le premier volume de la collection "Méditerranéennes"-, il ouvre une librairie-galerie en novembre 1936, au 2bis rue Charras à Alger, à l’enseigne des "Vraies richesses" en hommage à Giono ("les vraies richesses, celle qui permettent la générosité parce qu’elles sont inépuisables"). Plusieurs des écrivains publiés y ont dirigé des collections dont Camus (Poésie et théâtre), Max-Pol Fouchet (Méditerranéennes), Philippe Soupault (Les Cinq Continents) et Jules Roy (Ciel et terre).

Sous Vichy, Charlot est incarcéré pendant trois semaines par un gouvernement qui n’apprécie pas la publication d’un numéro de la revue Rivages consacré à l’anti-franquiste Federico Garcia Lorca. Il reprendra ses activités après le débarquement allié du 8 novembre 1942, à une époque où Alger fonctionne comme une capitale de substitution de la France libre et accueille nombre d’artistes et de poètes français métropolitains comme Gide, Vercors ou Bernanos.

A la libération, l’éditeur s’établit à Paris et publie Virginia Woolf, Albert Cossery et Jean Amrouche. Mais malgré les deux prix Renaudot respectivement pour Le Mas Théotime d’Henri Bosco en 1945 et La Vallée heureuse de Jules Roy en 1946, puis le Femina en 1948 pour Les Hauteurs de la ville de Roblès, les soucis de trésorerie auront finalement raison de la maison d’édition.

En 1950, Charlot retourne à Alger, reprend son activité d’éditeur et travaille pour Radio Alger. En septembre 1961, à une semaine d’intervalle, sa seconde librairie à Alger, sise au 90 de la rue Michelet (auj. Didouche Mourad), a fait l’objet de deux plasticages de l’OAS. Le second en particulier détruira les archives dont des manuscrits et des lettres de Camus. Dans un entretien accordé au journal L’Humanité (14 août 2000), Charlot s’est souvenu qu’après les plastiquages de 1961, "un ami musulman, Brahimi [Himoud] vint et me glissa, sans que je m’en rende compte, un paquet. Je m’en aperçus plus tard. C’était ses économies. Par fraternité..."

Jusqu’en décembre 1962, il réalise à nouveau des chroniques pour la radio et poursuit à Paris à l’ORTF. Il est bientôt de retour à Alger où il est nommé, de 1965 à 1969, responsable des échanges culturels. Après Alger, il dirigera les Centres culturels français de Smyrne (Izmir) jusqu’en 1973, puis de Tanger jusqu’en 1980.
Il vivait retiré depuis vingt ans à Pézenas où, avec l’aide de sa compagne, il a repris une activité de... libraire. Il y a également créé l’association "Méditerranée vivante" et animait la collection du même nom aux éditions Domens.

Interrogé en 1984, sur cette constellation qu’on s’est plu à appeler "l’école d’Alger", Charlot répondait modestement ceci : "notre grand propos était, aidés par notre ami Gabriel Audisio, d’obtenir une audience suffisante pour dépasser le môle du port d’Alger, c’est-à-dire d’être entendus de la métropole, de créer une maison d’édition fraternelle, centrée, selon une proposition de Jean Grenier, sur la Méditerranée et donc d’inspiration essentiellement méditerranéenne pour éviter une trop grande dispersion".
Edmond Charlot s’est éteint le 10 avril 2004 à Béziers, suite à un malaise cardiaque.



Edmond Charlot se raconte (19’, Doc. RFI)


- 21 novembre 2015, "La Vie culturelle à Alger entre les deux guerres" : De l’algérianisme à l’Ecole d’Alger, par Jean-Robert Henry, Marseille / Librairie du MuCEM
- 30 octobre 2015 à 13 h 30 sur France Inter, Edmond Charlot, témoin du vendredi de la Marche de l’histoire, par Jean Lebrun.
- 17 octobre 2015, Le Premier Homme, le Premier Camus, le Premier Éditeur : Hommage à Edmond Charlot", par Guy Basset, XXXIIe Journées de Lourmarin - Rencontres méditerranéennes Albert Camus / Salle Albert Camus
- 16 octobre 2015, "D’Alger à Tanger : Edmond Charlot animateur de la vie artistique et passeur de cultures", par Guy Dugas, Tanger / Institut français
- 14 octobre 2015, Colloque "Edmond Charlot au cœur de l’édition 1936-1950", Paris / Bibliothèque de l’Arsenal
- 11 octobre 2015, table ronde "Edmond Charlot et les revues aussi", Paris / 25e Salon de la revue / Espace des Blancs-Manteaux, 48, rue Vieille du Temple, Paris 4e
- 24 - 26 septembre 2015, Colloque du Centenaire Edmond Charlot, Montpellier – Pézenas
- 2 octobre - 5 décembre 2015, exposition "Edmond Charlot, éditeur. Poésies et revues des deux rives de la Méditerranée", Carcassonne / Maison des mémoires
- 6 juin 2015, rencontre et conférence "Edmond Charlot dans son temps - Mohammed Khadda et l’esthétique du signe", avec Naget Khadda, Montolieu / Forum du livre écrivains méditerranéens
- 16 mai - 1er novembre 2015, exposition "Edmond Charlot, passeur de culture (libraire, éditeur, galeriste)" : Livres et œuvres des peintres amis de Charlot (de Buzon, Maisonseul, Benisti, Galliéro, Benaboura, Chevallier, Moresca, Khadda..., Pézenas / Musée de Vulliod Saint-Germain
- 29 mai 2015, table ronde "Edmond Charlot" animée par Michel Puche avec Guy Dugas, Jean-Charles Domens et René Piniès, Montpellier / Comédie du livre
- 19 mars 2015, colloque "Edmond Charlot : libraire, éditeur engagé, ami des artistes", organisé par Les amis de Max Marchand, de Mouloud Feraoun et de leurs Compagnons, Paris / Ministère de l’Éducation (sur invitation)
- 19 février 2015, Centenaire de la naissance d’Edmond Charlot, cinéma-table ronde : Edmond Charlot, un éditeur algérois, un film de Michel Vuillermet (52 min., Fr, 2005), projection suivie d’une table ronde animée par Guy Dugas (universitaire), Yahia Belaskri (auteur) et Hamid Nacer Khodja (universitaire), Constantine / Institut français
- 17 février 2015, Centenaire de la naissance d’Edmond Charlot, cinéma-table ronde : Edmond Charlot, un éditeur algérois, un film de Michel Vuillermet (52 min., Fr, 2005), projection suivie d’une table ronde (à 18 h) animée par Guy Dugas (universitaire), Marie-Cécile Vène (libraire et compagne d’Edmond Charlot), Yahia Belaskri (auteur) et Hamid Nacer Khodja (universitaire), Alger / Institut français
- 7 février 2015, "Hommage à l’éditeur algérois Edmond Charlot", rencontre animée par Michel Puche, avec Guy Basset, Jean-Charles Domens et Naget Khadda, 21e Maghreb des livres à Paris / Hôtel de ville, 3, rue de Lobau, Paris 4e
- Novembre 2012, Exposition : "L’école d’Alger a-t-elle existé ?", Bédarieux / Médiathèque Max-Rouquette, 19 bis, avenue abbé Tarroux, 34600 Bédarieux, Tel. : 04 67 95 99 70
- 30 janvier 2015, "Charlot et son temps", par Naget Khadda, Théâtre de Pézenas
- 24 novembre 2014, Rencontre autour d’Edmond Charlot avec J.-C. Domens (éditeur), F.-J. Temple (poète) et M. Puche (journaliste) | Projection de Edmond Charlot, éditeur algérois, un film de Michel Vuillermet (2005), Bédarieux / Médiathèque Max-Rouquette
- 22 mars 2006, projection de Edmond Charlot, éditeur algérien*, 26e Salon du livre de Paris - Espace Vision du monde, Paris-Expo, Porte de Versailles



Roblès chez Charlot
par Guy Dugas
(Pézenas, Domens, 2014)

- Souvenirs d’Edmond Charlot
Entretiens avec Frédéric Temple
(Domens, 2007)
- Sénac chez Charlot
par Hamid Nacer Khodja
(Domens, 2007)
- Jules Roy chez Charlot
par Guy Dugas
(Domens, 2007)
- Camus chez Charlot
par Guy Basset
(Domens, 2004)
- Edmond Charlot, éditeur
par Michel Puche
Préface de Jules Roy
(Domens, 1995)


* Voir : Edmond Charlot, éditeur algérois
un film de Michel Vuillermet
(Doc., 51 min., Fr, 2005)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.