Algeriades > 2019 > Hasna el-Becharia | حسنة البشارية

  Hasna el-Becharia

Avec un second album intitulé Smaa Smaa, enregistré entre Taghit et Paris et sorti en 2010, Hasna El Becharia retourne régulièrement en Algérie depuis l’invitation du Festival culturel européen en 2006. C’était dans le cadre d’un projet euro-méditerranéen conçu par le Napolitain Eugenio Bennato.
Baptisé "Concert euro-méditerranéen pour le dialogue entre les cultures", ici avec l’Orchestre symphonique algérien dirigé à cette occasion par Nayer Nagui, le directeur de l’orchestre de l’Opéra du Caire, il a une nouvelle fois réuni une pléiade d’artistes du pourtour méditerranéen comme Fathy Salama (Égypte), Hasna el-Becharia (Algérie), Karima Nayt (Algérie/Égypte), Zaina Chabane (Monzambique, Samir Toukour (Algérie), Mohammed Ezzaime El Alaoui (Marocco).

A son arrivée à Paris en 1999, son passage remarqué au festival "Femmes d’Algérie" au Cabaret Sauvage vaudra à Hasna el-Becharia d’enregistrer l’album Djazaïr Djohara sous la houlette de Camel Zekri. De par son jeu brut et puissant au gumbri allié à un sens du rythme étonnant, fait observer ce dernier, Hasna rappelle la musique des anciens Soudanis. Pour réaliser cet enregistrement, poursuit Camel Zekri, nous avons réuni de grands musiciens d’Algérie, mais aussi du Maroc, de Tunisie et du Niger. Ils ont apporté perfection et rigueur. Du coup l’œuvre de Hasna atteint une dimension qui dépasse de beaucoup le seul cadre de la musique algérienne."

Née en 1951 à Béchar dans le Sud-Ouest algérien, fille d’un des maîtres locaux du Diwan, Hasna fait ses premiers pas de chanteuse et de musicienne au début des années 70. Après des débuts à la guitare acoustique sur des airs traditionnels du Sahara et surtout du répertoire populaire des mariages, cette femme de caractère, qui pratique avec un égal bonheur le oud, le banjo, le guembri et différentes percussions (qarqabous, bendir, derbouka), se met bientôt à la guitare électrique.
Hasna El Becharia est établie en France depuis 1999.

Hasna El Becharia qui devait se produire au Festival national de musique diwan de Béchar en 2016 a du être hospitalisée au service de gastro-entérologie de l’hôpital Boudjemaa-Tourabi.



Audio > Hasna el-Bacharia > Smaa smaa (5’10)


Audio > Hasna el-Becharia > Djazair Johara (8’32)


Vidéo > Hasna el-Becharia à Taghit (Enregistrement de l’album Smaa Smaa)


Vidéo > Hasna el-Becharia > Il Canto di Lilith (Ancona, Italie, septembre 2008)


- En concert : 5 avril 2019, M’hamid El Ghizlane (Maroc) / 16e Festival international des nomades
- 24 décembre 2019, Lemma Becharia : Hasna el Becharia et Souad Asla, Alger / Ouled Fayet / Opéra Boualem-Bessaïah
- 20 décembre 2018, Hasna El Becharia & Naïny Diabaté + Aziz Sahmaoui & University of Gnawa, Saint-Denis / Théâtre Gérard-Philipe / Festival Africolor
- 18 décembre 2018, Hasna El Becharia & Naïny Diabaté, Paris / L’Atelier du Plateau / Paris 19e / Festival Africolor
- 14 décembre 2018, Montreuil / Maison populaire / Festival Africolor
- 9 décembre 2018, Ris-Orangis / MJC / Festival Africolor
- 20 janvier 2018, Souad Massi • Hasna el-Becharia • Samia Diar, Paris / Cabaret sauvage



Hasna el-Becharia (حسنة البشارية)

- Dernier album : Smaa Smaa
(Lusafrica/Sony-BMG, 2010)
Sortie : 25 janvier

- Djazaïr Johara
(Label Bleu-Indigo, 2001)


aria

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.