Algeriades > 2016 > Mohammed Zinet | محمد زينت

  Tahia ya Didou ! de Mohamed Zinet

Comédie inclassable aux accents de Chaplin et Tati, partition iconoclaste de la vie à Alger réglée par un chef, Tahia ya Didou n’omet pas les souffrances de la guerre d’indépendance encore à vif. Réalisé entre juillet 70 et janvier 71 et habité par les suppliques de Momo (Himoud Brahimi), l’autre poète inspiré de la médina, cet unique film de Mohammed Zinet met en scène une savoureuse galerie de personnages dans des situations où l’improbable le dispute au comique de situation.
Produit par la municipalité d’Alger qui attendait un film à visée touristique sur la capitale et rejeté car peu conforme aux attentes des commanditaires, le film n’a jamais connu de véritable sortie en salles. Montré à deux générations d’habitués de la Cinémathèque algérienne pour lesquels il est devenu un film culte, Tahia ya Didou est resté largement méconnu du grand public et, à notre connaissance, jamais diffusé à la télévision. Sans compter que, près de quarante ans après, "personne ne semble savoir où se trouve le négatif du film" comme le regrette le cinéaste Merzak Allouache qui rappelle qu’"il est urgent et impératif de retrouver le négatif et le restaurer". Pour lui, "faire exister une copie neuve de Tahia ya Didou sera le meilleur hommage qu’on puisse rendre au cinéaste Mohammed Zinet".
A voir absolument.



Mohamed Zinet > Tahya ya Didou (76’06)


- 19 novembre 2016, "Hommage à la Cinémathèque d’Alger" : Khadra et les autres, une vie à la cinémathèque de Sihem Merad (30’, Alg, 2015) et Tahia ya Didou ! de Mohamed Zinet (75’, Alg, 1971), en présence de Sihem Merad et Bruno Muel, Paris / Cinéma la Clef / Maghreb des films 2016
- 21 avril 2016, présentation du film, projection et débat avec Ahmed Bedjaoui, Alger / Centre d’études diocésain
- 20 octobre 2015, 14e Festival du film amazigh à Tizi Ouzou / Maison de la culture / Annexe d’Azazga
- 16 - 24 novembre 2012, "Hommage à l’Algérie", 24e Journées Cinématographiques de Carthage
- 13 - 20 de octubre de 2012, Retrospectiva "Argelia, 50 años de historia y cine", Festival de Cine Africano de Córdoba
- 29 juin 2012, "Hommage à Mohamed Zinet" avec Les trois Cousins de René Vautier (10’, 1970), Les Ajoncs de René Vautier (14’, 1971) et Tahia Ya Didou ! de Mohamed Zinet (76’, 1971), Maghreb des Films à Paris : Algérie, naissance d’une nation, Paris / Cinéma 3 Luxembourg
- October 10, 2011, October 15, "Mapping Subjectivity : Experimentation in Arab Cinema from the 1960s to Now, Part II", New York / The Museum of Modern Art
- 6 mai 2011, projection en vidéo, réalisateur, Marseille / La Compagnie, 19, rue Francis de Pressensé, 13001 Marseille, Tel. : 04 91 90 04 26
- 5 novembre - 6 décembre 2009, "Cinéma(s) d’Algérie" à Marseille, par l’association Aflam
- 21 décembre 2008, Paris / Centre Culturel Algérien


- Tahya ya Didou (Alger insolite | Long Live the Man ! | تحيا يا ديدو)
Un film de Mohammed Zinet
(76 min., Alg, 1971)
Avec Noureddine Draïs, Suzie Naceur, le petit Redouane, Hocine Baci, Georges Arnaud, Mohammed Zinet, avec la participation de Himoud Brahimi
Scénario : Mohammed Zinet, Himoud Brahimi
Image : Ali Marok, Bruno Muel, Pierre Clément
Son : Abdelhamid Oulmi
Musique : Hadj M’hamed El-Anka
Production : Mairie d’Alger

Lire aussi
Mohamed Zinet


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.