Algeriades > 2017 > Nabila Djahnine

  Il y a 22 ans, l’architecte Nabila Djahnine était assassinée

Architecte et présidente de l’association "Thighri n’Tmetout" (Cri de femme), Nabila Djahnine a été assassinée le 15 février 1995 à Tizi Ouzou où elle a étudié, obtenu son diplôme et exercé son métier. Elle avait trente ans. Féministe convaincue, elle a très tôt pris part part aux mobilisations contre le code de la famille, voté en 1984 et toujours en vigueur, qui fait des femmes algériennes des mineures à vie.

Des séances de ciné-club qu’elle a fréquenté adolescente, dans sa ville natale de Béjaïa, au Collectif d’étudiantes qu’elle a animé, en 1988 à Tizi Ouzou, puis à l’association "Tighri n’Tmettuth", créée en 1990 et qu’elle a présidé, Nabila Djahnine n’a eu de cesse de rassembler, organiser et mobiliser en particulier pour dénoncer le sort fait aux femmes.

Cinq ans plus tard, dans un contexte de violence poussé à son paroxysme, on enregistera pour la première moitié de février 1995, un attentat le 5 auquel échappera le cinéaste Djamel Fezzaz, l’assassinat le 11 de l’enseignante Ouraïs Menni, le 13 du comédien Azzeddine Medjoubi, le même jour de Abdelhafid Saïd, président d’un syndicat étudiant, le 16 du producteur de musique Rachid Baba-Ahmed et, un jour plus tôt, de Nabila Djahnine.

Tous ceux et celles qui, comme elle, "aspirent à un monde plus juste, plus féminin, plus humain", étaient invité(e)s à lui rendre hommage, le 19 février à l’initiative du collectif "20 ans Barakat". Ce fut l’occasion d’une évocation amicale et fraternelle de Nabila, notamment par sa sœur Habiba, à la faveur d’images réalisées à l’époque par le cinéaste Ahmed Lallem, d’une lecture de textes et de poésie en compagnie de l’écrivain et psychanalyste Nabil Farès et d’un récital au oud par le Cheikh El-Hilali de Béchar. (Nabila Djahnine, Photo D. R.)



- 19 février 2005, "Nabila Djahnine, pour mémoire", Salle de l’UNSA, 21, rue Jules Ferry, 93177 Bagnolet

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.