Algeriades > 2020 > Pierre Guyotat

  Tombeau pour cinq cent mille soldats de Pierre Guyotat

Pierre Guyotat, écrivain et dramaturge français, est décédé le 7 février 2020 à Paris, à l’âge de 80 ans. En 1960, il s’est engagé dans l’armée avant de rejoindre l’Algérie en guerre pour son indépendance. Dans son ouvrage, Pierre Guyotat, paru chez Léo Scheer en 2005, l’universitaire Catherine Brun note que dès son arrivée à Alger, il est alors âgé de vingt-cinq ans, "il va découvrir la misère des habitants de ce pays, découvrir ce qu’est le colonialisme. il va être témoin aussi de la beauté de ces paysages - en voir certains passés au napalm. Il sera frustré de ne pouvoir entrer mieux en contact avec ce pays, qu’il reviendra arpenter par cinq fois."

Il en naîtra Tombeau pour cinq cent mille soldats, une épopée composée de sept chants, "un roman d’une violence extraordinaire, descente aux enfers où tout est lié à l’horreur d’une guerre coloniale, dans un pays imaginaire (mais on pense à l’Algérie). Oppresseurs et opprimés, réduits au sens propre à l’esclavage, sont pervertis par les forces les plus obscures que déchaîne la guerre".

Le texte a connu deux adaptations pour la scène : celle d’Antoine Vitez à Chaillot (1981) et celle d’Eric da Silva (Emballage Théâtre) à Suresnes (1985).



Audio > "Le masque et la plume" (Extrait, 4’47, 27/12/1981, Doc. INA)


- 19 octobre 2017, lecture pour le 50e anniversaire de Tombeau pour cinq cent mille soldats, par Abd Al Malik, Montassar Alaya, Sébastien Allard, Marianne Alphant, Martine d’Anglejan-Châtillon, Jérôme Batout, Peter Behrman de Sinéty, Dominique Blanc, Caroline Bourgeois, Stéphane Braunschweig, Catherine Brun, Bernard Cerquiglini, Michael Dean, Valérie Dréville, Pascal Dusapin, Guillaume Fau, Mailys Favraud, Philippe Grandrieux, Donatien Grau, Michael Heitz, Jacques Henric, Colette Kerber, Bernard Marcadé, Paul Mccarthy, Hans Ulrich Obrist, Christophe Ono-Dit-Biot, Rod Paradot, Melvil Poupaud, Aurélien Recoing, Chloé Réjon, Maël Renouard + présentation de dessins récents de Pierre Guyotat, Paris / Galerie Azzedine Alaïa, 18, rue de la Verrerie, Paris 4e
- 27 janvier 2001, Lecture, Théâtre des Amandiers-Nanterre, Tel : 01 46 14 70 10


- Tombeau pour cinq cent mille soldats
de Pierre Guyotat
(Paris, Gallimard, 1967)
(Rééd. Gallimard-L’Imaginaire, 1999)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.