Algeriades > 2021 > Sid Ahmed Agoumi

  Bon anniversaire à Sid Ahmed Agoumi pour ses 81 ans

Né Sid Ahmed Meziane, en 1940 à Alger, grande figure du théâtre et du cinéma algériens depuis le début des années 1960, Sid Ahmed Agoumi a joué un vaste répertoire de pièces de Calderón de la Barca, Bertold Brecht, Sean O’Casey ou William Shakespeare, en passant par Kateb Yacine, Mouloud Mammeri, Mohammed Dib et Mohammed Farrah.

Acteur pour le cinéma et la télévision, il est au générique de plusieurs dizaines de films dont on peut citer La Voie de Mohamed Slim Riad (1968), Les Hors-la-loi de Tewfik Farès (1969), Zone interdite d’Ahmed Lallem (1972), Kahla ou Beida de Abderrahmane Bouguermouh (1980) ou Le Moulin de M. Fabre d’Ahmed Rachedi (1983).

Sid Ahmed Agoumi fut en outre directeur de la Maison de la culture de Tizi Ouzou, du Théâtre de Annaba, du Centre de culture et d’information (CCI), qui coiffe les salles Atlas et El Mouggar à Alger, et enfin du Théâtre national à Alger.

Établi à Paris à partir de mars 1994, après l’assassinat de son ami Abdelkader Alloula dont il a fait l’oraison funèbre, Agoumi y a poursuivi une seconde carrière d’acteur au théâtre en jouant des pièces de Abdelkader Alloula, Slimane Benaïssa, Luigi Pirandello, Bernard-Marie Koltès, Matei Vișniec et de David Lescot. Au cinéma, on l’a vu notamment dans L’Autre côté de la mer de Dominique Cabrera (1996), Les Diseurs de vérité de Karim Traïdia (2000) ou encore Timgad de Fabrice Benchaouche (2016).

Dédiée au Cinema del Mediterrani, la Mostra de Valencia 2000 a décerné sa Palme d’or au film Les Diseurs de vérité de Karim Traïdia, pour lequel Sid Ahmed Agoumi a été récompensé du Prix d’interprétation masculine. (Crédit Photo : D.R.)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.