Algeriades > 2017 > Amel Brahim-Djelloul | أمال براهيم جلول

  Amel Brahim-Djelloul

Pour la nouvelle saison, la soprano Amel Brahim-Djelloul chantera dans un nouvel arrangement du "Requiem" de Gabriel Fauré, proposé par le compositeur belge Wim Henderickx et enrichi d’un commentaire d’inspiration orientale. Des polarités entre Orient et Occident qui font la matière d’une création du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui avec "Pie Jesu" pour soprano, le passage le plus célèbre du "Requiem" de Fauré et "Schéhérazade" de Nikolaï Rimski-Korsakov (18 mars-29 avr.). Amel Brahim-Djelloul chantera aussi dans "L’Orgue du sultan", le récit de voyage d’un orgue offert par la reine Elizabeth Ière au Sultan Mehmet III et le prétexte à un programme des ensembles L’Achéron et Sultan Veled, représentant sur scène l’Angleterre et l’Empire ottoman, pour "faire dialoguer leurs deux univers et faire résonner leurs innombrables similitudes" (5 avril).
Outre un récital "Poètes et poétesses d’Al Andalus" à Alger (20 déc.) et à Montréal (8 fév. 2017) avec l’ensemble Amedyez, Amel Brahim-Dejlloul donnera également un récital avec son accompagnatrice de toujours, la pianiste Anne le Bozec (6 avr.).
Avec La Passion d’Adonis, un hommage au grand poète syrien le 21 janvier à l’Institut du monde arabe à Paris, elle retrouvera le pianiste et compositeur libanais Zad Moultaka avec lequel elle a précédemment travaillé pour la création de Neb Ankh. Et dans "Qamar – al Zâman et la princesse Boudour", extrait du recueil Les Mille et Une Nuits, où il est question d’un prince, "fils du roi du pays où le soleil se couche" et d’une princesse, "fille du roi de Chine, là où le soleil se lève", deux êtres que "la terre entière les sépare", la lecture est ponctuée par l’interprétation de mélodies puisant leur inspiration dans l’univers du Maghreb, d’Orient ou du voyage, recueillies et arrangées par Francisco Salvador-Daniel ou écrites par Félicien David, Georges Hüe, Camille Saint-Saëns et Henri Duparc. (25 jan., Opéra d’Alger)

Poursuivant un "parcours personnel et original, jamais très éloigné des musiques populaires, ou de ses origines méditerranéennes, avec son complice pianiste, Nicolas Jouve, la soprano Amel Brahim-Djelloul a fait appel au financement participatif (Crowdfunding) pour compléter les subventions rassemblées par leur label (Ameson) et financer un nouveau disque Populaires, un CD soucieux de célébrer "l’alliance de la tradition populaire et de la musique dite savante, avec des thèmes traditionnels servis magnifiquement par Brahms, Ravel, Canteloube, Collet, Respighi, Guridi, Hahn...".
L’enregistrement a eu lieu, fin mars, à Villefavard. Les deux artistes ont donné le programme, en concert, le 20 mars au Forum du Blanc-Mesnil, ainsi qu’à l’issue de la résidence pour cet enregistrement, le 29 mars à Villefavard.
Leur disque est sorti le 24 mars 2015 chez Eloquentia.

Durant la dernière saison, après la Princesse dans L’Enfant et les Sortilèges (musique de Maurice Ravel, poème de Colette) à l’Opéra de Paris, la soprano Amel Brahim-Djelloul a chanté Zanetta dans "La Princesse de Trébizonde", une opérette de Jacques Offenbach à l’Opéra-Théâtre de St-Etienne. Elle a ensuite été sur scène avec l’Orchestre Pasdeloup (dir. Wolfgang Doerner) au Théâtre du Châtelet à Paris, puis avec les solistes, chœur et orchestre du Poème harmonique (dir. Vincent Dumestre) pour les deux "Te Deum" de Marc-Antoine Charpentier [1692] et de Jean-Baptiste Lully [1677] (Opéra de Rouen et Opéra de Versailles). Elle s’est également produite en compagnie de l’ensemble 2E2M pour Neb Ankh du pianiste et compositeur libanais Zad Moultaka (Champigny sur Marne). On l’a enfin vue en compagnie de Nicolas Jouve (piano) et Mohamed Maakni (guitare), dans un programme qui mêle Canteloube, Collet, Hahn, Ravel, Guridi, Respighi et des chants kabyles au Festival du Lied de Fribourg.

Après avoir chanté Servilia dans La clemenza di Tito de Mozart, dans deux nouvelles productions, au Festival d’Aix en Provence (juil. 2011) et au Palais Garnier à Paris (sept.), puis Gabrielle dans La Vie parisienne d’Offenbach sur les scènes d’Anger-Nantes (déc.) Amel Brahim-Djelloul a été Drusilla dans une nouvelle production de L’Incoronazione di Poppea de Monteverdi à Lille (mars 2012) et Dijon (avril).

Enregistré à l’Opéra de Lille (03/2012), Le Couronnement de Poppée était visible sur Arte Live Web pendant 6 mois. Il a également été diffusé le 19 juin sur Mezzo.
L’Incoronazione di Poppea est l’ultime opéra connu de Monteverdi. Il a été créé en 1642 à Venise, sur un livret de Gian Francesco Busenello d’après Tacite. Dans cette nouvelle production des Opéras de Lille et de Dijon, dans laquelle s’est imposée en particulier la soprano bulgare Sonya Yoncheva dans le rôle de Poppée, la critique a été unanime à saluer Amel Brahim-Djelloul dans celui de Drusilla, jeune femme sincère et amoureuse d’Othon l’amant éconduit de Poppée ("Drusilla enchanteresse", "excellente", "délicate et passionnée"). La presse a en outre applaudi la direction musicale d’Emmanuelle Haïm.

La saison de la soprano Amel Brahim-Djelloul a également été marquée par la poursuite de "Souvenirs d’Al Andalus", un spectacle qui célèbre le rayonnement méditerranéen de différents répertoires musicaux hérités des siècles de présence arabe en Andalousie. Conçu et dirigé par Rachid Brahim-Djelloul, musicologue, violoniste et par ailleurs frère de la soprano, et joué par les musiciens de l’ensemble Amedyez, "Souvenirs d’Al-Andalus" donne à entendre des chants arabo-andalous du Maghreb, des mélodies pour piano de Francisco Salvador-Daniel retranscrites pour un ensemble traditionnel, des chants judéo-ibériques de l’Espagne médiévale et des musiques de Grèce et de Turquie.

En avril 2011, Amel Brahim-Djelloul interprétait le rôle de Pamina et Isabelle Philippe celui de la Reine de la Nuit dans La Flûte enchantée de Mozart à l’Opéra-théâtre d’Avignon. A cette occasion, l’orchestre lyrique de Région Avignon-Provence était dirigé par Laurence Equilbey, l’une des rares femmes chef d’orchestre en France.

Durant le mois d’octobre précédent, sur la scène du Palais Garnier à Paris, en compagnie d’une dizaine de voix francophones réunies autour de la soprano française d’origine albanaise Inva Mula dans le rôle-titre, Amel Brahim-Djelloul était Clémence dans Mireille de Charles Gounod (1864). Cet opéra méconnu du grand public et jamais monté ici, avec l’orchestre et le chœur de l’Opéra de Paris dirigé par Marc Minkowski, a été mis en scène par Nicolas Joel qui signait là le lancement de sa première saison en qualité de nouveau maître des lieux.
A la suite de France 3 qui a retransmis la première représentation (14/09), France Musique proposait un direct de l’Opéra Garnier (26/09).

Un second enregistrement, intitulé Amel chante la méditerranée - Souvenirs d’Al-Andalus, est sorti chez Ame Son. Celui-ci propose un voyage du Maghreb au Levant dans les styles issus de l’âge d’or de la musique d’Andalousie, après que les juifs et les arabo-musulmans en aient été chassés à partir du XIIè siècle. Amel Brahim-Djelloul est accompagnée par les musiciens de l’ensemble Amedyez, sous la direction du violoniste et musicologue Rachid Brahim-Djelloul qui a également adapté certaines pièces.

Durant la saison 2008-2009, Amel Brahim-Djelloul figurait notamment dans deux nouvelles productions du Théâtre du Capitole à Toulouse. Après Antigone dans l’Œdipe de George Enesco, la soprano fut Susanna et Barbarina, en alternance, dans une nouvelle production des Noces de Figaro de Mozart.

Chaque semaine, dans l’auditorium du Petit Palais, Musée des Beaux-Arts de la Ville de Paris, des artistes sont invités à réaliser leurs rêves musicaux les plus fous, tout en faisant partager leur plaisir de faire de la musique ensemble. Arièle Butaux, qui organise ces rencontres intitulées "D’une rive à l’autre", estime que la plupart de leurs rêves de concert prennent, le plus souvent, "la forme de ponts entre leur répertoire habituel et les autres musiques." En décembre 2008, Amel Brahim-Djelloul a chanté, avec son frère Rachid au violon, un répertoire qui mêlait l’Orient et l’opéra.

En 2008, la soprano était en outre la marraine du festival "Les Nuits d’été de Corte" qui a consacré deux nuits à Offenbach, aux arias et à la musique vocale de chambre (2 et 9 août).

Au début de l’été, Amel Brahim-Djelloul était sur scène à la faveur d’airs d’Opéra donnés avec l’Orchestre des hospices civils de Lyon (8 juin), une initiative dont les bénéfices sont allés à l’organisation de concerts hospitaliers. Elle fut ensuite Nanetta, dans une nouvelle production de Falstaff de Verdi (dir. mus. Alain Altinoglu, m. en sc. Mario Martone) au Théâtre des Champs-Élysées, avant le Requiem de Fauré (dir. mus. Jonathan Schiffman) lors des "Chorégies" 2008 pour le 800è anniversaire de la cathédrale Notre-Dame d’Orange.

Après la diffusion, en septembre 2007 sur Arte, de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, une nouvelle production signée du chef néerlandais Bernard Haitink et enregistrée au Théâtre des Champs-Élysées en juin précédent, Amel Brahim-Djelloul a donné deux concert "Shakespeare en musique" avec l’Orchestre national d’Ile de France, sous la direction de Yoel Levi et en compagnie du ténor Sébastien Guèze (octobre). On l’aura vue en novembre, lors d’un rendez-vous dédié aux musiques traditionnelles de Méditerranée, avec un répertoire de chants maghrebo-andalous, turcs et judéo-espagnols, sous la conduite de son frère Rachid Brahim-Djelloul (dir., violon et chant). En janvier 2008, elle était à l’affiche du Théâtre du Châtelet à Paris dans le rôle titre de Véronique d’André Messager dans une mise en scène de Fanny Ardant. En mars enfin, elle était Adina dans L’elisir d’amore (L’Élixir d’amour) de Gaetano Donizetti à l’Opéra-Théâtre d’Avignon.

Nommée aux Victoires de la Musique Classique en France en 2007, Amel Brahim-Djelloul était invitée en mars en Algérie, en compagnie du baryton Malcolm Walker et de Catherine Daiprés au piano. Durant les trois récitals à Oran, Annaba et Alger, la première partie donnait un aperçu du talent et du chemin effectué par Amel Brahim-Djelloul avec des "Airs d’opéras de Mozart" tirés en particulier des Noces de Figaro, de Cosí fan tutte, de La Flûte enchantée et de Don Giovanni. En mêlant "Mélodies et Opéras comiques", la seconde partie donnait à découvrir avec un plaisir rare des extraits de Francisco Salvador-Daniel ("Cheb ou Chouban", "Zohra"), de Jules Massenet ("Je suis encore toute étourdie") et d’André Messager ("Deci, delà" et "Poussez, poussez l’escarpolette" de Véronique). Une troisième et courte partie, enfin, était consacrée à Broadway avec notamment "Tonight", le célèbre duo de West Side Story de Léonard Bernstein.
A l’évidence ravie et visiblement émue dans un auditorium comble et devant un public charmé, l’enfant du pays a clos son second récital algérois par un hommage particulier à son père, présent dans la salle, en entonnant l’ariette "Je veux vivre" dite "Valse de Juliette" du Roméo et Juliette de Charles Gounod ; un exercice accueilli comme il se devait par des applaudissements nourris et une standing ovation pour la soprano.

Intitulé Les 1001 Nuits, son premier enregistrement des mélodies et lieder d’André Delage, Louis Aubert, Francesco Santoliquido et Karol Szymanowski, est sorti chez AmeSon. Il est constitué de 4 cycles de mélodies écrites sur des poèmes d’inspiration orientale par des compositeurs européens de la première moitié du XXè siècle. "Fière de ses origines, soucieuse de les défendre, peut-on lire sur le site web qui lui est consacré, elle a souhaité élaborer le programme de son premier disque édité par Ame Son sur le thème des 1001 nuits, qui lui est cher".
Amel Brahim-Djelloul y est accompagnée au piano par Anne Le Bozec qui est considérée comme l’une des grandes accompagnatrices actuelles.

2006 avait débuté pour la soprano avec la reprise du Couronnement de Poppée, au Staatsoper Unter den Linden de Berlin en février puis au Théâtre de la Monnaie de Bruxelles en mars. Ovationnée pour son Valetto rappeur, insolent et provocateur dans cette pièce de Monteverdi, présentée en octobre 2004 au Théâtre des Champs Elysées à Paris (m. en sc. David McVicar, dir. René Jacobs), puis à Londres, Amel Brahim-Djelloul y interprétait également le personnage de l’Amour. Un rôle qu’elle a retrouvé dans une nouvelle production de cet opéra de Monteverdi (dir. Attilio Cremonesi, m. en sc. Philippe Arlaud) au Grand Théâtre de Genève en septembre.

Durant la saison, en plus de ses apparitions lors de récitals, à l’Opéra de Lille en avril et au Festival de Saint Denis en juin, elle fut tour à tour Susanna dans deux productions des Nozze di Figaro de Mozart à l’Opéra d’Angers-Nantes (nov.-déc. 2006) et à l’Opéra de Lausanne (avril 2007), Despina dans Così fan tutte de Mozart à l’Opéra de Nice (jan. 2007) et le petit Yniold dans une nouvelle production de Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, au Théâtre des Champs Elysées (juin 2007).

Après des débuts en 2002 dans le rôle de Pamina dans la Flûte enchantée (Die Zauberflöte) de Mozart (reprise en janvier 2004 à l’Opéra de Massy, dir. Alain Altinoglu, m. en sc. Lukas Hemleb), la soprano a chanté dans le Requiem de Fauré avec l’Orchestre du Capitole de Toulouse, ainsi que dans le vidéo-opéra contemporain Accents en Alsace d’Elisabeth Lennard et Marc-Olivier Dupin (Festival Musica de Strasbourg 2002 et à la MC93 de Bobigny).
On a également pu l’entendre dans les Grands Motets de Lully (dir. Olivier Schneebeli), une production accompagnée d’un disque* publié chez EMI-Virgin Classics, Dido et Aeneas (Didon et Enée, dir. Stephen Stubbs) et The Fairy Queen de Henry Purcell (m. en sc. Ludovic Lagarde, dir. Richard Egarr).
Amel Brahim-Djelloul a aussi interprété Sesto dans Giulo Cesare in Egitto (Jules César en Egypte) d’Antonio Sartorio (dir. Attilio Cremonesi, m. en sc. Norbert Mladek) au Festival de musique ancienne d’Innsbrück et les Motets de Marc-Antoine Charpentier à Versailles.

Née en 1975 à Alger, Premier prix de Chant au Conservatoire (CNSM) de Paris, la soprano a commencé par le violon avant de se tourner vers le chant en 1995 et a suivi l’enseignement d’Abdelhamid Belferrouni à Alger, puis de Frantz Petri à l’ENM de Montreuil où elle prépare pendant deux ans l’entrée au Conservatoire national supérieur de Musique de Paris. Là, elle étudie le chant avec Peggy Bouveret et Malcolm Walker. Son répertoire s’étend de la musique ancienne à la musique contemporaine.

Le public d’Alger a eu l’occasion de la découvrir en mai 2001, lors d’un hommage à Francisco Salvador-Daniel (1830-1871) qui a très tôt observé les analogies entre la musique andalouse et le chant grégorien. Amel Brahim-Djelloul renouera avec le répertoire de ce dernier et notamment lors de la création en 2004 de L’Orient de l’Occident qui fait dialoguer les deux traditions dans un cycle réunissant les instruments des deux cultures et faisant écho aux oeuvres de Francisco Salvador-Daniel.

Durant le mois de mars 2005, elle était en tournée en Europe et aux Etats-Unis, sous la baguette du chef d’orchestre franco-américain William Christie. Créé en 2002 et dirigé conjointement par William Christie et Kenneth Weiss, le Jardin des Voix est une académie offrant à de jeunes chanteurs professionnels la possibilité de se perfectionner dans le répertoire baroque. L’académie est suivie d’une tournée internationale de concerts avec les Arts Florissants, du nom d’une oeuvre de Marc-Antoine Charpentier. Le programme réunit quelques-unes des plus belles pages de la musique française, anglaise et italienne des XVIIe et XVIIIe siècles.
Un enregistrement**, réalisé en mars 2005 à la Cité de la Musique à Paris, a été publié en avril 2006 chez EMI-Virgin Classics. Les sept solistes sélectionnés parmi plus de deux cents candidats y exécutent un programme allant de Purcell à Philidor en passant par Rossi, Lambert, Charpentier et Haendel.

Amel Brahim-Djelloul a ensuite été Servilia dans La Clémence de Titus de Mozart au Festival d’Aix en Provence et Barberine dans les Les Noces de Figaro à l’Opéra de Vichy. Durant le mois de décembre 2005, la soprano figurait à l’affiche du Messie de Haendel (conductor, Emil de Cou, music director, Robert Shafer) donné par le National Symphony Orchestra sur la scène du Kennedy Center de Washington.



Populaires
Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano)
(Eloquentia, 2015)
Sortie : 24 mars






Amel Brahim-Djelloul (soprano) | Gautier Capuçon (violoncelle) | Orchestre du Violon sur le Sable | Heitor Villa-Lobos > "Bachianas brasileiras nº 5"


Charpentier & Lully > Te Deum, par Le Poème harmonique, dir. Vincent Dumestre


Amel Brahim-Djelloul chante "Ay lxiṛ-inu" de Idir avec l’Orchestre Divertimento, dir. Zahia Ziouani ((5’58, Paris, Cité de la Musique, 11 sept. 2012)


Audio > Amel Brahim-Djelloul chante la Mediterranée - Souvenirs d’Al andalus (4’31)
Amel Brahim-Djelloul (chant) | Rachid Brahim-Djelloul, (direction, violon et chant) | Nouredine Aliane (oud et chant) | Sofia Djemai (mandoline) | Dahmane Khalfa (percussions)


W. A. Mozart > La clemenza di Tito > "Ah, perdona al primo affetto" > par Amel Brahim-Djelloul (Servilia) et Anna Stephany (Annio), Sir Colin Davis (dir.) and the London Symphony Orchestra (3’28, Festival d’Aix en Provence, 07/2011)


Sylvie Brunet (Taven) et Amel Brahim-Jelloul (Constance ) dans Mireille [3’14, Opéra de Paris, 09/2009]



29 avril 2017 à 20 h, 30 avril à 15 h, Requiem, d’après le Requiem de Fauré, re-créé par Sidi Larbi Cherkaoui, Bruges / Concertgebouw



- 25 avril (TBC), Antar et Neb Ankh, de Zad Moultaka, Paris / Auditorium Marcel-Landowski
- 11 juin à 16 h 30, "L’Ère des divas", avec les Concerts Pasdeloup, Paris / Philharmonie
- 16 juin à 19 h 30, "Une nuit à l’Opéra", soirée d’adieux à Raymond Duffaut, Opéra Grand Avignon


- 12, 13, 14, 15, 18 et 19 avril 2017, Requiem, d’après le Requiem de Fauré, re-créé par Sidi Larbi Cherkaoui, Antwerpen / Opera
- 6 avril 2017, Amel Brahim-Dejlloul en récital avec la pianiste Anne le Bozec, Stuttgart / Staatsgalerie
- 5 avril 2017, L’Orgue du Sultan, avec l’ensemble L’Achéron, Metz / Arsenal
- 24 marzo 2017, La Passion d’Adonis di Zad Moultaka, con Ensemble Mezwej, Amel Brahim-Djelloul, soprano | Rachid Brahim-Djelloul, violino | Yousef Zayed, oud | Claudio Bettinelli, percussioni, La Spezia / Fondazione Carispezia / Teatro civico
- 18, 19, 21 et 22 mars 2017, Requiem, d’après le Requiem de Fauré, re-créé par Sidi Larbi Cherkaoui, Gent / Opera
- 8 février 2017, Poètes et poétesses d’Al Andalus, avec l’ensemble Amedyez, Montréal / Musée des Beaux-Arts
- 30 janvier 2017, Les Mille et Une Lunes de la princesse Boudour, Oran / Institut français
- 28 janvier 2017, Les Mille et Une Lunes de la princesse Boudour, Tlemcen / Institut français
- 25 janvier 2017, Les Mille et Une Lunes de la princesse Boudour, Ouled Fayet / Opéra d’Alger
- 21 janvier 2017, La Passion d’Adonis de Zad Moultaka, Paris / Institut du monde arabe
- 20 décembre 2016, "Souvenirs d’Al Andalus" avec l’ensemble Amedyez, Ouled Fayet / Opéra d’Alger
- 30 novembre 2016, Airs et duos de Mozart, Offenbach et Lehar, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Thomas Dolié (baryton), orchestre de l’Opéra d’Alger, dir. Amine Kouider, Ouled Fayet / Opéra d’Alger
- 14 octobre 2016 "Les 1001 Lunes de la princesse Boudour", Auditorium de la Ferme de Villefavard
- 9 octobre 2016, L’Orgue du Sultan. Le voyage d’un orgue de Londres à Constantinople, Amel Brahim-Djelloul, soprano, ensemble l’Achéron, François Joubert-Caillet, dessus de viole et dir., ensemble Sultan Veled, Andreas Linos, dir. artistique avec l’ensemble L’Achéron, Toulouse / Auditorium Saint-Pierre des Cuisines
- 30 septembre 2016, Fauré Requiem, les Forces majeures, collectif de chambristes, dir. Raphaël Merlin | le Jeune Chœur de Paris, chef de chœur Henri Chalet | Amel Brahim Djelloul, soprano | Alexandre Duhamel, baryton, Paris / Cathédrale Saint-Louis des Invalides
- 5 août 2016, "Un requiem français : Fauré, Debussy, Ravel", Collégiale Le Dorat / Festival du Haut Limousin
- 27 juillet 2016, Amel Brahim-Djelloul chante le programme "Poètes et poétesses d’Al Andalous", avec l’ensemble Amedyez, Ferme de Villefavard / Festival du Haut Limousin
- 18 juillet 2016, "L’Ange des déserts. Contes amoureux du Maghreb à l’Orient" : Salvador Daniel . Hüe . Saint-Saëns, par Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano), Jihad Darwiche (conteur), Montpellier / Le Corum / Festival Radio France Montpellier, en direct sur France musique
- 9 juillet 2016, Amel Brahim-Djelloul chante le programme "L’Orgue du Sultan – Airs et pièces anglaises et ottomanes", Festival de Namur (Bel)
- 26 mai 2016, "Les Mille et une nuits" (’1001 Nacht’), avec Anne le Bozec (piano) et l’ensemble Amedyez, Lucerne (Ch) / KKL Luzern / Konzertsaal
- 20 May 2016, Tchaikovsky : Suite from the ballet Sleeping Beauty | Dupin : Lullaby for voice and orchestra | Gounod : Juliet’s Waltz from the opera Romeo and Juliet | Dukas - Symphonic scherzo Apprentice of Wizard | Stravinskiy : Suite from the ballet The Firebird, Soloist : Amel Brahim-Djelloul (soprano), Symphony Orchestra of the National Philharmonic of Ukraine, dir. Mykola Dyadyura, Kiev / Philharmonie nationale
- 30 mars 2016, récital "Populaires" avec Nicolas Jouve, Lille / Opéra
- 22 et 26 mars 2016, "L’invitation au voyage", Maurice Delage (Sept Haï-kaïs), Camille Saint-Saëns (Mélodies persanes, op. 26), André Caplet (Écoute, mon cœur), Gabriel Pierné (Boutique japonaise), Jules Massenet (Méditation de Thaïs), Jacques Pillois (Cinq Haï-kaïs, épigrammes lyriques du Japon), Igor Stravinsky (Trois Poésies de la lyrique japonaise), par Amel Brahim-Djelloul (soprano) et les musiciens de l’Orchestre de la Garde républicaine, Paris / Musée d’Orsay
- 22 mars 2016, "L’invitation au voyage", par Amel Brahim-Djelloul (soprano) et les musiciens de l’Orchestre de la Garde républicaine, Paris / Musée d’Orsay
- 5 & 6 February 2016, Gontran in L’éducation manquée by E. Chabrier, New York / French Institute Alliance Française
- 2 & 3 February 2016, Gontran in L’Éducation manquée by E. Chabrier, Washington DC / Kennedy Center / Terrace Theater
- 3 - 5 janvier 2016, Zanetta dans Princesse de Trébizonde, de Jacques Offenbach, Opéra-Théâtre de Limoges
- 10 octobre 2015, Traverser de Zad Moultaka, Vincennes / Auditorium Jean-Pierre Miquel / Festival d’Ile de France
- 6 octobre 2015 à 13 h sur Radio Classique
- 3 octobre 2015, Le Trio Lucien Zerrad invite Amel Brahim-Djellou, Agnès Jaoui et Jean Fauque, Parthenay / Palais des congrès / Sacré festival
- 30 septembre 2015, les Te Deum de Charpentier et Lully, avec le Poème harmonique, dir. Vincent Dumestre, Auditorium de Lyon
- 19 septembre 2015, Clôture avec l’Orchestre symphonique national, dir. Amine Kouider, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Aram Talalian (violoncelle), Alger / Festival international de musique symphonique
- 9 juin 2015, récital "Populaires" : Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano), Alger / Théâtre national Mahieddine Bachtarzi
- 4 juin 2015, Amel Brahim-Djelloul en concert avec l’Ensemble Amedyez : "Poètes et poétesses d’al andalûs, entre rimes et mélismes", Sierre (Ch) / Château Mercier
- 3 juin 2015, Amel Brahim-Djelloul en concert avec Nicolas Jouve, Sierre (Ch) / Château Mercier
- 17 avril 2015, Amel Brahim-Djelloul chante Sylphide et la Grande Prêtresse de l’amour dans Zaïs de Jean-Philippe Rameau, ballet héroïque en un prologue et 4 actes (1748), livret de Louis de Cahusac, avec les Talens Lyriques, Wien / Theater
- 5 avril 2015, Amel Brahim-Djelloul en concert avec Nicolas Jouve | Populaires : Les Mélodies populaires réinventées par les compositeurs, Saint-Genis-les-Ollières / Centre culturel l’Escale
- 1er - 2 avril 2015, Amel Brahim-Djelloul chante les Leçons de ténèbres de François Couperin, Boulogne-Billancourt / Théâtre de l’Ouest Parisien
- 26 mars 2015, Amel Brahim-Djelloul en concert avec Nicolas Jouve | "Populaires" : Les Mélodies populaires réinventées par les compositeurs, Bordeaux / Opéra national
- 20 mars 2015, "Souvenirs d’Al-Andalus" avec Rachid Brahim-Djelloul et l’ensemble Amedyez, Gennevilliers / Espace Aimé-Césaire
- 7 février 2015, en concert avec l’Orchestre Pasdeloup, Philharmonie de Paris
- 29 janvier 2015, Te Deum de Jean-Baptiste Lully, Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, avec Le Poème harmonique, Le Havre / Le Volcan
- 25 janvier 2015, "Souvenirs d’Al-Andalus" avec l’ensemble Amedyez, Orléans / Théâtre
- 17. Jänner 2015, Te Deum de Jean-Baptiste Lully, Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, avec Le Poème harmonique, Wien / Konzerthaus
- 13 janvier 2015, Amel Brahim-Djelloul chante avec l’Orchestre philharmonique du Maroc, dir. Faiçal Karoui, Mozart : Exsultate jubilate, Le Nozze di Figaro, air de Cherubino "Voi che sapete", Le Nozze di Figaro, air de Susanna "Deh vieni non tardare", air de concert "Alma grande" ; Cosi fan tutte, air de Despina "In vomini in soldati", ouverture des Noces de Figaro, ouverture de l’Enlèvement au sérail | Rachmaninov : 2è concerto pour piano | Beethoven : 5ème symphonie, Marrakech / Théâtre royal
- 11 janvier 2015, Amel Brahim-Djelloul chante avec l’Orchestre Philharmonique du Maroc, dir. Faiçal Karoui, Tanger / Salle de l’Hôtel de ville
- 9 janvier 2015, Amel Brahim-Djelloul chante avec l’Orchestre philharmonique du Maroc, dir. Faiçal Karoui, Casablanca / Rialto
- 8 janvier 2015, concert pédagogique, Casablanca / Rialto
- 7 janvier 2015, Amel Brahim-Djelloul chante avec l’Orchestre philharmonique du Maroc, dir. Faiçal Karoui, Rabat / Théâtre national Mohammed V
- 18 décembre 2014, en concert avec l’ensemble 2E2M, Villepinte / Espace V Roger Lefort
- 18 novembre 2014, Zaïs de Jean-Philippe Rameau, ballet héroïque en un prologue et 4 actes (1748), livret de Louis de Cahusac, avec les Talens Lyriques, Opéra royal de Versailles
- 15 novembre 2014, Zaïs de Jean-Philippe Rameau, ballet héroïque en un prologue et 4 actes (1748), livret de Louis de Cahusac, en version de concert avec les Talens Lyriques, Amsterdam / Concertgebouw
- 18 octobre 2014, Amel Brahim-Djelloul et Oum, Ouarzazate / Morocco Solar Festival
- 10 et 12 octobre 2014, David et Jonathas de Marc-Antoine Charpentier, tragédie en musique en un prologue et 5 actes créée en 1688, Amel Brahim-Djelloul (Jonathas), Renaud Delaigue (Saul) et Dominique Visse (dir. mus. et La Pythonnisse), Tourcoing / Église Saint-Christophe
- 5 juillet 2014, Zaïs de Jean-Philippe Rameau, ballet héroïque en un prologue et 4 actes (1748), livret de Louis de Cahusac, avec Julian Pregardien, ténor (Zaïs), Marie Arnet, soprano (Zélidie), Konstantin Wolff, baryton (Oramasès), Benoît Arnould, basse (Cindor), Amel Brahim Djelloul, soprano (Grande Prêtresse de l’Amour), Hasnaa Bennani, soprano (L’Amour), Zachary Wilder, haute-contre (Un Sylphe), les Talens Lyriques (concert), Festival international d’opéra baroque de Beaune
- 7, 9, 11, 14, 17, 20, 22, 24, 26, 28 et 30 juin 2014, L’Incoronazione di Poppea de Claudio Monteverdi (Nouvelle production), opéra en un prologue et trois actes (1643), musique de Claudio Monteverdi, livret de Giovanni Francesco Busenello (En langue italienne), dir. mus. : Rinaldo Alessandrini, m. en sc. Robert Wilson, Gaëlle Arquez (La Fortuna, Drusilla), Jaël Azzaretti (La Virtù, Damigella), Amel Brahim-Djelloul (Amore), Varduhi Abrahamyan (Ottone), Karine Deshayes (Poppea), Jeremy Ovenden (Nerone), Manuel Nuñez Camelino (Arnalta), Monica Bacelli (Ottavia), Giuseppe de Vittorio (Nutrice), Andrea Concetti (Seneca), Marie-Adeline Henry (Valletto), Nahuel Di Pierro (Mercurio), Salvo Vitale (Secondo Tribuno, Famigliare di Seneca), Valerio Contaldo (Soldato pretoriano, Lucano, Famigliare di Seneca, Secondo Console), Furio Zanasi (Soldato pretoriano, Liberto, Primo Tribuno), Paris / Opéra Garnier
- 17. April 2014, "Leçons de Ténèbres" (Charpentier, Couperin), avec Les Talens lyriques : Christophe Rousset (dir., clavecin & orgue), Amel Brahim-Djelloul (soprano), Judith van Wanroij (soprano), Francois Joubert-Caillet (Viole de gambe), Essen / Philarmonie
- 16 April 2014, "Leçons de Ténèbres" (Charpentier, Couperin), avec Les Talens lyriques, London / Wigmore Hall / Early Music and Baroque Series
- 15 April 2014, "Leçons de ténèbres" (Charpentier, Couperin), avec Les Talens Lyriques, Wien / Minoritenkirche / Osterklang Festival
- 29 mars 2014, "Populaires" : Brahms, Ravel, Canteloube, Collet, Respighi, Guridi, Hahn..., par Amel Brahim-Djelloul (soprano) et Nicolas Jouve (piano), Villefavard
- 20 mars 2014, "Populaires" : Brahms, Ravel, Canteloube, Collet, Respighi, Guridi, Hahn..., par Amel Brahim-Djelloul (soprano) et Nicolas Jouve (piano), Forum du Blanc-Mesnil
- 21, 23, 25, 27 février et 1er mars 2014, Les Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, Opéra-ballet en un prologue et cinq actes (1735), Livret de Louis Fuzelier, Les Talents lyriques, dir. & clavecin : Christophe Rousset, m. en sc. : Laura Scozzi, Chœur de l’Opéra national de Bordeaux, dir. des chœurs : Alexander Martin, Opéra national de Bordeaux

- 4 mars 2014, Bruges / Concertgebouw (version de concert)
- 6 March 2014, London / Barbican (version de concert)

- 10 et 12 novembre 2013, Fortunio d’André Messager, Livret de Robert de Flers et Gaston Arman de Caillavet d’après Le Chandelier d’Alfred de Musset (1835), dir. mus. : Claude Schnitzler, m. en sc. : Emmanuelle Cordoliani, Opéra de Limoges
- 28 september 2013, Te Deum de Jean-Baptiste Lully, Te Deum de Marc-Antoine Charpentier, Le Poème Harmonique (koor, orkest, solisten), Vincent Dumestre (dirigent), Amel Brahim-Djelloul (sopraan), Claire Lefiliatre (sopraan), Jean-François Lombard (haute-contre), Mathias Vidal (tenor), Benoît Arnould (bas), Gand / De Bijloke
- 28 août 2013, Concerts aux chandelles : "Figures de la Passion", avec les Arts florissants, dir. mus. Jonathan Cohen, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Christopher Ainslie (contre-ténor), Alessandro Stradella : Crocifissione e morte di Nostro Signore Giesù Christo | Alessandro Scarlatti : Salve Regina en fa mineur ; Sonate pour flûte et continuo en la mineur | Alessandro Stradella : Chare Jesu Suavissime, Festival dans les jardins de William Christie / Église de Thiré
- 14 août 2013, Cantates de chambre, A. Scarlatti et G.-F. Handel, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Christopher Ainslie (contre-ténor), avec les Arts florissants - ensemble instrumental, dir. mus., clavecin et orgue, Jonathan Cohen, Abbaye d’Etival / Festival des abbayes
- 11 June 2013, "French Harmonies", Solna / [Ulriksdals Slottsteater - Confidencen / Festival O/Modernt
- 10 June 2013, "Rameau : A Portrait", Solna / Ulriksdals Slottsteater - Confidencen / Festival O/Modernt
- 9 June 2013, "O/Modernt Show Stoppers", Stockholm / Musikaliska / Festival O/Modernt
- 7 juin 2013, Canteloube, Collet, Hahn, Ravel, Guridi, Respighi et Chants kabyles, par Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano), Mohamed Maakni (guitare), Fribourg / Festival du Lied
- 17, 19 et 21 mai 2013, La Princesse de Trébizonde de Jacques Offenbach, opéra-bouffe en trois actes, dir. mus. Laurent Campellone, m. en sc. Waut Koeken, dramaturgie / adaptation des dialogues Benjamin Prins, Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire, Chœur lyrique Saint-Étienne Loire, Opéra-Théâtre de St-Etienne
- 29 avril 2013, La Princesse de Trébizonde Kézako ?, Présentation : Laurent Campellone, Zanetta : Amel Brahim-Djelloul, Le Prince Raphaël : Marie Kalinine, Tremolini : Emiliano Gonzalez Toro, Régina : Romie Estevez, Piano : Cyril Gougeon, Opéra-Théâtre de Saint-Etienne
- 28 mars 2013, Neb Ankh (sarcophage) de Zad Moultaka : voix et bande enregistrée | Pierre Roullier : dir. | Amel Brahim-Djelloul : soprano | Frédéric Baldassare, Annabelle Brey : violoncelles | Production : Ensemble 2E2M, Champigny-sur-Marne, Entrée libre, Réservations : 01 47 06 17 76
- 23 mars 2013, 24/03 à 17h, le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier (1692), le Te Deum de Jean-Baptiste Lully (1677), solistes, chœur et orchestre du Poème Harmonique, dir. Vincent Dumestre, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Aurore Bucher (soprano), Reinoud Van Mechelen (haute-contre), Jeffrey Thompson (ténor), Geoffroy Buffière (basse), Opéra Royal de Versailles / Chapelle Royale
- 17 mars 2013, le Te Deum de Marc-Antoine Charpentier (1692), le Te Deum de Jean-Baptiste Lully (1677), solistes, chœur et orchestre du Poème Harmonique, dir. Vincent Dumestre, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Aurore Bucher (soprano), Reinoud Van Mechelen (haute-contre), Jeffrey Thompson (ténor), Geoffroy Buffière (basse), Opéra de Rouen
- 2 février 2013, Richard Wagner, Le Vaisseau fantôme, ouverture | Joseph Canteloube, Chants d’Auvergne, pour soprano et orchestre | Esa-Pekka Salonen, Hélix | Richard Wagner, Lohengrin, prélude du troisième acte, Parsifal, L’Enchantement du Vendredi saint, Tannhäuser, ouverture, Amel Brahim-Djelloul, soprano, Orchestre Pasdeloup, dir. Wolfgang Doerner, Paris / Théâtre du Chatelet
- 23, 26 et 29 janvier - 4, 6, 9, 11 et 13 février 2013, Le Nain (Der Zwer) et L’Enfant et les Sortilèges, De Zemlinsky à Ravel, deux opéras pour un même regard lucide et impitoyable sur les ombres de l’enfance, dir. mus. Paul Daniel, m. en sc., décors et costumes Richard Jones et Antony Mcdonald, Orchestre et choeur de l’Opéra national de Paris, Maîtrise des Hauts-de-Seine / Chœur d’enfants de l’Opéra national de Paris, Opéra national de Paris / Palais Garnier
- 4 octobre 2012, Amel Brahim-Djelloul, soprano | Edwin Crossley-Mercer, baryton |Fanny Clamagirand, violon, Camille Saint-Saëns, Concerto pour violon et orchestre nº 3 |Gabriel Fauré, Requiem par l’Orchestre National de France, dir. Alain Altinoglu, Chœur de Radio France, Matthias Brauer, chef de chœur, Paris / Eglise Saint-Eustache
- 11 septembre 2012, Camille Saint-Saëns Suite algérienne op. 60, Prélude "En vue d’Alger", Rhapsodie Mauresque, Rêverie du soir, Marche militaire française | Louis Aubert L’Adieu, Poème arabe pour chant et orchestre | Camille Saint-Saëns Capricio andalous op. 122 pour violon et orchestre, Danse Bacchanale extraite de l’opéra Samson et Dalila | Entracte | Musique arabo-andalouse algérienne, Inqileb : Ya bad’i el-hosn (Ô sublime beauté), chant arabo-andalou | Francisco Salvador Daniel, Mélodie Mauresque de Tunis | Idir, Ay al xir inu (Tendresse), chant kabyle, Amedyez (Le chant du poète), chant kabyle | Musique traditionnelle, Bakhta | Olivier Pénard, Prélude au livre des haltes (création mondiale) | Salim Dada, Tableaux d’une vie arabe (création), Orchestre Symphonique Divertimento, Solistes de l’Orchestre Symphonique National d’Algérie, Ensemble Amedyez, Zahia Ziouani : direction, Amel Brahim-Djelloul : soprano, Rachid Brahim-Djelloul : violon traditionnel, Jean-Marc Philips-Varjabédian : violon, Fettouma Ziouani : violon, Paris / Cité de la Musique
- 9 septembre 2012, Amel Brahim-Djelloul chante avec l’Orchestre Divertimento, dir. Zahia Ziouani, Camille Saint-Saëns : Suite Algérienne, op. 60 | Bacchanale | Capriccio andalou | Louis Aubert : L’Adieu, Poème arabe pour chant et orchestre | Idir : "Ay al khir inu" (Tendresse) et "Amedyez" (Le Poète), Chants kabyles | Musique classique algérienne : Inqilab : yabadi’ el hosn (Ô sublime beauté), chant arabo-andalou | Francisco Salvador Daniel : Mélodie Mauresque de Tunis | Musique traditionnelle : Bakhta | Olivier Penard : Prélude au Livre des haltes | Salim Dada, Tableaux d’une vie arabe, Bent Essahra, Tremblay-en-France / Palais des Sports
- 29 août 2012, Leçons de Ténèbres de François Couperin, dir. J. Cohen, Festival de Thiré / Concert aux chandelles à l’église de Thiré
- 31 juillet 2012, "Mélodies Populaires", Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano), Château de Pionsat
- 26 juillet 2012, "Mélodies Populaires", Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano), Royan / Église de Pontaillac / Festival "Un Violon sur la ville"
- 24 juillet 2012, Amel Brahim-Djelloul chante Villa-Lobos et Mozart, Royan / Plage Grande Conche / Festival Un Violon sur le Sable
- 20 et 21 juillet 2012, Petite messe solennelle de Gioachino Rossini (1863), Solistes : Amel Brahim-Djelloul, soprano | Isabelle Druet, alto | Leonardo Cortellazzi, ténor | Nicolas Courjal, basse, Dir. Samuel Coquard, Chœur Asmara, Chorégies d’Orange
- 17 juillet 2012, Récital "Souvenirs d’Al-Andalus" : Musiques méditerranéennes traditionnelles avec l’Ensemble Amedyez [Noureddine Aliane : Oud | Dahmane Khalfa : derbouka, percussions | Sofia Djemai : mandoline |
Mohamed Maakni : guitare], dir. Rachid Brahim-Djelloul, Festival d’Aix en Provence / Domaine du Grand St Jean
- 16 juillet 2012, Présentation du Récital "Souvenirs d’Al-Andalus", Musiques méditerranéennes traditionnelles avec l’Ensemble Amedyez, dir. Rachid Brahim-Djelloul, Aix en Provence / Hôtel Maynier d’Oppède
- 23, 26, 29 juin, 3, 6 , 9, 11, 13 juillet, L’Amour des 3 oranges, opéra en un prologue et quatre actes (1921), musique de Sergueï Prokoviev, d’après la comédie de Carlo Gozzi L’amore delle tre melarance, dir. mus. Alain Altinoglu, m. en sc. Gilbert Deflo, chorégraphie Marta Ferri, chef de chœur Alessandro Di Stefano, Orchestre et chœur de l’Opéra de Paris (en langue française), Paris - Opéra Bastille
- 10 juin 2012, Récital de mélodies populaires, Amel Brahim-Djelloul accompagnée au piano par Nicolas Jouve, Orangerie du Château de Maintenon, Tel. : 06 89 92 55 55
- 13 mai 2012, Concert de l’Agence RSB Artists, Orangerie du Château de Maintenon
- 1er - 3 avril 2012, L’incoronazione di Poppea (Le Couronnement de Poppée) de Claudio Monteverdi, dir. mus. Emmanuelle Haïm, m. en sc. Jean-François Sivadier, avec le Concert d’Astrée, Opéra de Dijon
- 25 mars 2012, Récital "Souvenirs d’Al-Andalus" : Musiques méditerranéennes traditionnelles avec l’Ensemble Amedyez, dir. Rachid Brahim-Djelloul, Jazz in Marciac
- 12, 14, 16, 18, 20, 22 mars 2012, L’incoronazione di Poppea (Le Couronnement de Poppée) de Claudio Monteverdi, dir. mus. Emmanuelle Haïm, m. en sc. Jean-François Sivadier, avec Sonya Yoncheva (Poppea), Max Emmanuel Cencic (Nerone), Ann Hallenberg (Ottavia), Tim Mead (Ottone), Paul Whelan (Seneca), Amel Brahim-Djelloul (Drusilla), Rachid Ben Abdeslam (Nutrice / Famigliare di Seneca), Emiliano Gonzalez Toro (Arnalta), Anna Wall (Fortuna / Venere / Pallade), Khatouna Gadelia (Valetto / Virtù), Aimery Lefèvre (Mercurio / Console), Camille Poul (Damigella / Amore), Patrick Schramm (Littore / Famigliare di Seneca /Console), Mathias Vidal (Lucano / soldato / tribuno / Famigliare di Seneca), Nicholas Mulroy (Liberto Capitano / soldato / tribuno), Rachid Zanouda (comédien), avec le Concert d’Astrée, Opéra de Lille
- 11, 13, 14, 16, 18 décembre 2011, 4, 5 et 8 janvier 2012, La Vie parisienne de Jacques Offenbach, dir. mus. Claude Schnitzler, m. en sc. Carlos Wagner, avec Amel Brahim-Djelloul (Gabrielle), Marc Mauillon (Bobinet
Christophe Gay (Raoul de Gardefeu), Emilie Pictet (Métella),
Franck Leguérinel (le Baron de Gondremarck), Sophie Angebault (la Baronne Christine de Gondremarck), Bruno Comparetti (le Brésilien), François Piolino (Frick), Christophe Mortagne (Prosper), Catherine Dune (Pauline), Eric Vrain (Urbain), David Lefort (Alfred), Chœur d’Angers-Nantes Opéra, dir. Sandrine Abello, Orchestre National des Pays de la Loire, Angers-Nantes Opéra / Nantes / Théâtre Graslin | Angers / Le Quai
- 20 octobre 2011, "Mélodies Populaires" : Amel Brahim-Djelloul accompagnée au piano par Nicolas Jouve, Pézenas / Église Sainte Ursule / Festival Pézenas Enchantée
- 14 octobre 2011, Récital "Souvenirs d’Al-Andalus" : Musiques méditerranéennes traditionnelles avec l’Ensemble Amedyez, dir. Rachid Brahim-Djelloul, Auditorium de Vaucluse - Le Thor, 971, Chemin des Estourans, 84250 Le Thor, Tel. : 04 90 33 97 32
- 10, 12, 15, 20, 23, 26, 30 septembre, 5 et 8 octobre 2011, La clemenza di Tito (La Clémence de Titus) de Wolfgang Amadeus Mozart [1791], en langue italienne, dir. mus. Adam Fischer, m. en sc. Willy Decker, avec Klaus Florian Vogt (Tito Vespasiano), Hibla Gerzmava (Vitellia), Amel Brahim-Djelloul (Servilia), Stéphanie D’Oustrac (Sesto), Allyson McHardy (Annio), Balint Szabo (Publio), Orchestre et chœur de l’Opéra national de Paris, Opéra de Paris - Palais Garnier
- 7, 10, 13, 15, 19 et 21 juillet 2011, La clemenza di Tito (La Clémence de Titus) de Wolfgang Amadeus Mozart, dir. mus. : Sir Colin Davis, m. en sc. et scéno : David McVicar, avec Gregory Kunde (Titus), Carmen Giannattasio (Vitellia), Sarah Connolly (Sesto), Anna Stephany (Annio), Amel Brahim-Djelloul (Servilia), Darren Jeffery (Publio), Estonian Philharmonic Chamber Choir, London Symphony Orchestra, Festival d’Aix en Provence / Théâtre de l’Archevêché
- 1er juillet 2011, "Voyage en Italie", de Monteverdi à Rossini, de Bellini à Verdi, programme proposé par Yves Charpentier, avec Amel Brahim-Djelloul, soprano, Le concert impromptu, le quatuor Debussy et François Castang, récitant, Estivales du Château
- 21 juin 2011, Amel Brahim-Djelloul chante les Te Deum de Charpentier et Lully, dir. Vincent Dumestre, Festival de Saint-Denis / Basilique Cathédrale

- 10 juin 2011, Amel Brahim-Djelloul chante la Méditerranée (concert enregistré le 25 mai 2011 à la Cité de la Musique à Paris) Emission disponible en écoute jusqu’au 10 juillet sur France Musique
- 29 mai 2011, "Amel Brahim-Djelloul chante la Méditerranée", Orangerie du Château de Maintenon
- 27 mai 2011, "Il pleut bergère - une histoire de la contredanse", avec la Compagnie Muse et Danse, Musiques de Purcell, Boesset, Lully, Lambert, Campra, Mozart, Weber, Offenbach, Wagner..., Théâtre Musical de Besançon
- 25 mai 2011, "Amel Brahim-Djelloul chante la Méditerranée", Paris / Cité de la Musique
- 11 mai 2011, "Aux marches du Palais", Amel Brahim-Djelloul (soprano), Serge Goubioud (ténor), Arnaud Marzorati (basse), Pierre Hamon (flûtes et cornemuse), Lucas Perès (basse de viole), Christophe Tellart (vielle à roue et cornemuse), Joël Grare (percussions) Vincent Dumestre (citole, théorbe), par la Compagnie Le Poème harmonique, Alger / Salle Ibn Zeydoun / Festival Culturel Européen, avec le concours de l’Institut Français et de la Délégation de l’UE
- 17, 19 et 21 avril 2011, Die Zauberflöte (La Flûte Enchantée), Opéra en deux actes, livret d’Emmanuel Schikaneder, musique de Wolfgang-Amadeus Mozart, dir. mus. Laurence Equilbey, dir. des chœurs : Aurore Marchand, mis. en sc. Robert Fortune, Orchestre lyrique de Région Avignon-Provence, Chœurs de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse, Amel Brahim-Djelloul (Pamina), Isabelle Philippe, Katia Bentz, Kimy Mc Laren, Isabelle Druet, Clémentine Margaine | Frédéric Antoun, Taras Shtonda, Armando Noguera, Loïc Félix, René Schirrer, Stanislas de Barbeyrac, Chul-Jun Kim, Opéra Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse
- 27 mars 2011, "Autour de la Méditerranée", Gilles Apap avec l’Orchestre Pasdeloup, Maurice Ravel : Deux Mélodies hébraïques, Aram Katchaturian : Concerto pour violon et orchestre, 2e mouvement, Nikolaï Rimski-Korsakov : Shéhérazade, suite symphonique, et des mélodies traditionnelles de la Méditerranée avec la participation de Rachid Brahim-Djelloul : violon, Amel Brahim-Djelloul : soprano, Gilles Apap : violon, Benoît Girault dir., Forum Culturel du Blanc Mesnil
- 26 mars 2011, "Scintillement" : Autour de la Méditerranée, Maurice Ravel : Deux Mélodies hébraïques | Aram Katchaturian : Concerto pour violon et orchestre, 2e mouvement | Nikolaï Rimski-Korsakov : Shéhérazade, suite symphonique | Et des mélodies traditionnelles de la Méditerranée avec la participation de Rachid Brahim-Djelloul, violon, Amel Brahim-Djelloul, soprano | Gilles Apap, violon | Benoît Girault, dir., Paris / Théâtre du Châtelet / Concerts de l’Orchestre Pasdeloup
- 22 mars 2011, Amel chante la Méditerranée, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Rachid Brahim-Djelloul (violon) et Nicolas Jouve (piano), Vélizy / Musiques Nomades / Théâtre de l’Onde
- 15 mars 2011, Récital "Les 1001 Nuits", "Six poèmes arabes" (1907) de Louis Aubert (1877-1968), "Les Quatre poèmes hindous" de Maurice Delage (1879-1961), "Tre poesie persiane" (1914) de Francesco Santoliquido (1883-1971), "Mélodie" (opus 42) de 1922 de Karol Szymanowski (1882-1937), Amel Brahim-Djelloul, soprano | Anne Le Bozec, piano, Opéra-Théâtre de Limoges, 48, rue Jean Jaurès, 87 000 Limoges
- 10 mars 2011, Récital avec l’Ensemble contemporain 2e2m, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Donatienne Michel-Dansac (soprano), dir. Pierre Roullier, CRR de Paris / Auditorium Marcel Landowski
- 30 janvier 2011, "Les Mélodies Populaires revues par les Compositeurs", avec l’association In Voce Veritas, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Nicolas Jouve (piano), Francheville / Salle Barbara, Iris, 1, Montée des roches, 69340 Francheville


- 4 - 27 octobre 2010, Il trittico [Il Tabarro, Suor Angelica, Gianni Schicchi] (Le Tryptique, nouvelle production), Opéra en un acte (1918), Musique de Giacomo Puccini (1858-1924), En langue italienne, Dir. mus. : Philippe Jordan, m. en sc. Luca Ronconi, Orchestre et Chœur de l’Opéra national de Paris, Maîtrise des Hauts-De-Seine / Chœur d’enfants de l’Opéra national de Paris, Décors et Costumes du Teatro Alla Scala (Milan), En coproduction avec Le Teatro Real (Madrid), Paris / Opéra Bastille
> Diff. : 16 octobre à 19h sur France-Musique
- 4 août 2010 à 21h30, 7 août à 21h30, Mireille de Charles Gounod, opéra en cinq actes, livret de Michel Carré, d’après le poème Mirèio de Frédéric Mistral, Nathalie Manfrino (Mireille), Marie-Ange Todorovitch (Taven), Karen Vourc’h (Vincenette), Caroline Mutel (Clémence), Amel Brahim Djelloul (La Voix / Andreloun) | Florian Laconi (Vincent), Franck Ferrari (Ourrias), Nicolas Cavallier (Ramon), Jean-Marie Frémeau (Ambroise), Jean-Marie Delpas (Le passeur), Orchestre national de Bordeaux-Aquitaine, Chœurs de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse, de l’Opéra de Nice et de l’Opéra de Marseille, Maîtrise des Bouches du Rhône, Ballet de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse, dir. mus. Alain Altinoglu, m. en sc. Robert Fortune, Chorégies d’Orange


- 15 novembre 2009, "Les Grands Motets français", Metz / L’Arsenal
- 17 novembre 2009, "Les Grands Motets français", Paris / Salle Pleyel
- 24 novembre 2009, "Les Grands Motets français", Versailles / Chapelle Royale
- 26 novembre 2009, "Les Grands Motets français", London / Barbican
> Les Grands Motets français avec les Arts Florissants, dir. : William Christie, Jean-Baptiste Lully ("Te Deum"), Henry Desmarest ("Usquequo Domine"), Jean-Philippe Rameau ("Deus Noster refugium"), André Campra ("Exaudiat te Dominus"), Solistes : Amel Brahim-Djelloul (dessus), Emmanuelle de Negri (dessus), Toby Spence (taille et haute-contre), Cyril Auvity (taille et haute-contre), Marc Mauillon (basse-taille), Alain Buet (basse)
- 14 septembre - 14 octobre 2009, Mireille de Charles Gounod (1818 - 1893), Opéra en cinq actes et sept tableaux (1864), livret de Michel Carré, d’après Mirèio (1859), le poème épique de Frédéric Mistral, (Nouvelle production), Inva Mula (Mireille) | Charles Castronovo (Vincent) | Franck Ferrari (Ourrias) | Alain Vernhes (Ramon) | Sylvie Brunet (Taven) | Anne-Catherine Gillet (Vincenette) | Sébastien Droy (Andrelou) | Nicolas Cavallier (Ambroise) | Amel Brahim-Djelloul (Clémence) | Ugo Rabec (Le Passeur), dir. mus. Marc Minkowski, m. en sc. Nicolas Joël, Orchestre et chœur de l’Opéra national de Paris, Opéra National de Paris / Palais Garnier
- Diff. TV : 14 septembre à 20h35 sur France 3
- Diff. Radio : 26 septembre à 19h30, en direct de l’Opéra Garnier sur France Musique
- 29 juillet 2009, Récital "Les 1001 Nuits", Karol Szymanowski : Le Muezzin amoureux (op. 42) | Francesco Santoliquido : Tre poesi persiane (1954) | Louis Aubert : Six poèmes arabes (1917) | Maurice Delage : Quatre poèmes hindous (1914), Amel Brahim-Djelloul, soprano | Anne Le Bozec, piano, Eglise de La Grave / Festival Messiaen au Pays de la Meije, 05320 La Grave
- 25 juillet 2009 à 17h et 20h30, Concert : Amel Brahim-Djelloul, soprano | Martin Surot, piano | Olivier Patey, clarinette
> 17h : Mendelssohn • Variations sérieuses opus 54 pour piano | Saint Saëns • Sonate opus 167 pour clarinette et piano | Debussy • Estampes | Poulenc • Fiançailles pour rire
> 20h30 : Mozart • Sonate K 309 en do majeur pour piano | Mozart • Quatre Lieder | Brahms • Sonate opus 120 en fa mineur pour clarinette et piano | Schubert • Le Pâtre sur le rocher D 965, Saint Agnan en Vercors / Festival Les Accords de Léon
- 3 juillet 2009, Amel chante la Méditerranée - Souvenirs d’Al-Andalus, Amel Brahim Djelloul, soprano | Ensemble Amdyez : Rachid Brahim Djelloul, violon et direction | Nourredine Alliane, luth (Ud) | Sofia Djemaï, mandoline | Dahmane Khalfa, derbouka et percussions, Caen / 5è Festival Viva Voce
- 18 juin 2009, Félix Mendelssohn : Le Songe d’une Nuit d’été, Concerto pour violon, Amel Brahim Djelloul, soprano | Renata Pokupic, mezzo-soprano | Sergei Khachatryan, violon | Maitrise de Radio France | Sofi Jeannin, Chef de chœur | Orchestre National de France | Kurt Masur, direction, Festival de Saint-Denis / Basilique Cathédrale
- 5 juin 2009, "Symphonie des Deux Rives" (5ème édition), Jérôme Pillement : Dir. | Brigitte Engerer : piano | Amel Brahim-Djelloul : soprano | François Thuillier : tuba jazz | Philippe Lindecker : violon, Concert avec l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, (Gratuit)
- 16 mai 2009, Orchestre Pasdeloup : "Je t’aime à la folie", Arnaud Nuvolone, violon solo | Amel Brahim Djelloul, soprano | Wolfgang Doerner, direction, Paris / Salle Gaveau, Tel. : 01 45 62 69 71
- 28 avril 2009, Festival Le Roi malgré lui : "Harmonies angevines et Duos désopilants", Musiques, Mélodies et Duos de Chabrier, Offenbach, Bizet, Duparc, Roussel, Ravel, Chausson, Fauré, Messager et Debussy, Amel Brahim-Djelloul, soprano | Marc Mauillon, baryton | David Bismuth, piano | Isabelle Moretti, harpe, Solistes de l’Orchestre National de France, Paris / Opéra Comique / Salle Favart
- 3 et 5 avril 2009, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, chef d’orch. : Peter Csaba, m. en scène : Brontis Jodorowsky, Yann Beuron (Pelléas) | Amel Brahim-Djelloul (Mélisande) | Pierre-Yves Pruvot (Golaud), Besançon / Le Théâtre Musical


- 18 décembre 2008, Amel Brahim-Djelloul en concert pour la première fois avec l’Orchestre Symphonique National d’Algérie, W. A. Mozart : Symphonie n° 41 "Jupiter", J. Strauss : la valse de l’empereur, Airs d’opéra de Gounod, Mozart, Massenet, Messager, Puccini, une œuvre algérienne, dir. Wolfgang Doerner, Amel Brahim-Djelloul (Soprano), Annaba / Théâtre régional
- 16 décembre 2008, Amel Brahim-Djelloul en concert avec l’Orchestre Symphonique National d’Algérie, W. A. Mozart : Symphonie n° 41 "Jupiter", J. Strauss : la valse de l’empereur, Airs d’opéra de Gounod, Mozart, Massenet, Messager, Puccini, une œuvre algérienne*, dir. Wolfgang Doerner, Amel Brahim-Djelloul (Soprano), Alger / Théâtre national
- 4 décembre 2008, Rencontres D’une rive à l’autre : "Souvenirs d’Al-Andalus", Concert avec l’ensemble Amedyez, Amel Brahim-Djelloul (chant), Rachid Brahim-Djelloul (violon et direction), Nourredine Alliane (luth [ud]), Sofia Djemaï (mandoline), Dahmane Khalfa (derbouka et percussions), Paris / Petit Palais / Auditorium, avenue Winston Churchill, Paris 8è, Entrée libre
- 21, 22, 23, 25, 28 et 29 et 30 novembre 2008, Le nozze di Figaro (Les Noces de Figaro) de Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791), Opera buffa en quatre actes, livret de Lorenzo da Ponte d’après Beaumarchais, La Folle journée ou le Mariage de Figaro (1784), créé le 1er mai 1786 au Burgtheater de Vienne, (Nouvelle production), dir. mus. Marco Armiliato, m. en sc. et décors Marco Arturo Marelli, Orchestre national du Capitole, Choeur du Capitole, Toulouse / Théâtre du Capitole
- 10, 14 et 17 octobre 2008 à 20h, 12 et 19 octobre à 15h, Œdipe de George Enescu (1881-1955), Tragédie lyrique en quatre actes, livret d’Edmond Fleg d’après Sophocle, créé le 10 mars 1936 à l’Opéra de Paris, Nouvelle production, dir. mus. Pinchas Steinberg, m. en sc. Nicolas Joel, Orchestre national du Capitole, Chœur et Maîtrise du Capitole, Toulouse / Théâtre du Capitole
> Diffusion : 25 octobre 2008 à 19h sur France Musique
- 25 - 26 juillet 2008, Requiem de Fauré, dir. mus. Jonathan Schiffman, solistes : Thomas Dolié (baryton), Amel Brahim-Djelloul (soprano), précédé de Brahms : Sérénade n° 2, en la majeur, opus 16, Orchestre Lyrique de Région Avignon Provence, Chœur Asmara, Maîtrise des Bouches du Rhône, Chorégies d’Orange / Cathédrale Notre-Dame d’Orange
- 19, 23, 25, 27 et 29 juin 2008, Falstaff, opéra de Giuseppe Verdi, livret de Arrigo Boito d’après The Merry Wives of Windsor (Les Joyeuses Commères de Windsor) de W. Shakespeare, dir. mus. Alain Altinoglu, m. en sc. Mario Martone, Orchestre de Paris, Choeur du Théâtre des Champs-Élysées, Paris / Théâtre des Champs-Elysées
- 8 juin 2008, Ouverture d’Egmont de Beethoven | Airs d’Opéra : Gounod, Puccini, Mozart, Massenet, soprano : Amel Brahim-Djelloul | Symphonie du Nouveau Monde de Dvorak, sous la direction de Vincent Thomas, Orchestre des Hospices Civils de Lyon (OHCL), Auditorium de Lyon, 149, rue Garibaldi, 69003 Lyon
- 24 avril 2008 à 20h, "Concert avec l’Orchestre National de France", Henri Dutilleux (The Shadows of Time), Piotr Ilyitch Tchaikovski (Symphonie n°5), Orchestre National de France, dir. : Kurt Masur, Amel Brahim-Djelloul, soprano, Paris / Théâtre des Champs-Elysées
- 18 avril 2008, Pascal Dusapin | Gabriel Fauré, avec le choeur de chambre Accentus, dir. Laurence Equilbey, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Laurent Naouri (baryton), Membres de l’Orchestre National de France, Paris / Cité de la Musique
- 11, 12 et 13 avril 2008, Pascal Dusapin | Gabriel Fauré, avec le choeur de chambre Accentus, dir. Laurence Equilbey, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Laurent Naouri (baryton), Membres de l’Orchestre National de France, Sceaux / Les Gémaux
- 9 et 11 mars 2008, L’elisir d’amore de Gaetano Donizetti, dir. mus. Roberto Rizzi-Brignoli, m. en sc. Davide Livermore, solistes : Amel Brahim-Djelloul, Caroline Mutel, Florian Laconi, Armando Noguera et Franck Leguerinel, Opéra Théâtre d’Avignon et des pays de Vaucluse, 1, rue Racine, 84000 Avignon, Tel. : 04 90 82 42 42
- 21, 22, 24, 26, 27, 29 et 31 janvier 2008, Véronique d’André Messager, dir. mus. : Jean-Christophe Spinosi, m. en sc. : Fanny Ardant, décors et vidéo : Ian Falconer, livret : Albert Vanloo et Georges Duval, adaptation du livret : Benoît Duteurtre, Ensemble Matheus et Chœur du Châtelet, Paris / Théâtre du Châtelet


- 26 novembre 2007, "Musiques traditionnelles méditerranéennes : Chants maghrebo-andalous, turcs, judéo-espagnols...", avec Amel Brahim-Djelloul (chant) | Rachid Brahim-Djelloul (direction, violon et chant) | Nouredine Aliane (oud et chant) | Sofia Djemai (mandoline) | Dahmane Khalfa (percussions), Paris / Théâtre des Bouffes du Nord
- 21 octobre 2007, Concert "Shakespeare en musique", Maisons-Alfort / Théâtre Claude Debussy, 116, avenue du Général de Gaulle, 94700 Maisons-Alfort, Tel. : 01 41 79 17 20
- 16 octobre 2007, Concert "Shakespeare en musique" avec l’Orchestre National d’Ile de France : Felix Mendelssohn (Ouverture de Songe d’une nuit d’été), Vincenzo Bellini (air de Giulietta dans I Capuletti e i Montecchi), Giuseppe Verdi (Duo Nanetta - Fenton dans Falstaff), Hetor Berlioz (Scherzo de la reine Mab dans Roméo et Juliette), Charles Gounod (Cavatine de Roméo, air de Juliette et scène finale) et Piotr Ilytch Tchaïkovski (Ouverture Fantaisie de Roméo et Juliette), Orchestre National d’Ile de France, dir. Yoel Levi, Amel Brahim-Djelloul : soprano | Sébastien Guèze : ténor, Paris / Salle Pleyel
- 24 juni 2007, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, dir. mus. Bernard Haitink, m. en sc. Jean-Louis Martinoty, Orchestre National de France, Choeur de Radio France, Concertgebouw Amsterdam
- 14, 16, 18, 20, 22 juin 2007, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy (Nouvelle production), dir. mus. Bernard Haitink, m. en sc. Jean-Louis Martinoty, Orchestre National de France, Choeur de Radio France, Paris / Théâtre des Champs-Elysées

- 12 mai 2007 à 20h, diffusion sur Radio Suisse Romande, Le nozze di Figaro, opéra en quatre actes sur un livret de Lorenzo Da Ponte, d’après Beaumarchais, Musique de Wolfgang Amadeus Mozart, enregistré le 27 avril 2007, Saison 2006-2007 de l’Opéra de Lausanne
- 20, 22, 25, 27, 29 avril 2007, Le nozze di Figaro de Mozart, dir. mus. Juanjo Mena, m. en sc. et décors Marco Arturo Marelli, Orchestre de chambre de Lausanne, Chœur de l’Opéra de Lausanne, Opéra de Lausanne
- 6 mars 2007, Alger / Auditorium de la Radio Algérienne
- 4 mars 2007, CCF d’Annaba
- 2 mars 2007, Théâtre régional d’Oran
Récitals "Découverte" : "Airs d’opéras" de W. A. Mozart | "Mélodies et opéras comiques" de F. Salvador-Daniel, J. Massenet, A. Messager, M. Ravel et F. Poulenc | "Broadway" : Airs et duo de L. Bernstein et R. Rodgers, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Malcolm Walker (baryton), Catherine Daiprés (piano)
- 24, 26, 28 et 30 janvier 2007, Così fan tutte de Mozart, dir. mus. Marco Guidarini, m. en sc. et éclairages Philippe Sireuil, Orchestre Philharmonique de Nice, Chœur de l’Opéra de Nice, Production de l’Opéra Royal de Wallonie, Opéra de Nice


- 15, 17, 19 décembre 2006, Angers / Grand théâtre
- 28, 30 novembre, 3, 5, 7 et 9 décembre 2006, Nantes / Théâtre Graslin, Le nozze di Figaro (Les Noces de Figaro) de Mozart, dir. mus. Thomas Rösner, m. en sc. Stephan Grögler, Chœurs d’Angers Nantes Opéra, dir. Xavier Ribes, Orchestre national des Pays de la Loire, Opéra en italien avec surtitres en français, Nouvelle production d’Angers Nantes Opéra
- 8, 11, 13, 15, 17, 19, 21, 23, 25, 28 septembre 2006, Le Couronnement de Poppée de Claudio Monteverdi (Nouvelle production), m. en sc., décors et lumières de Philippe Arlaud, dir. musicale d’Attilio Cremonesi, Ensemble baroque du Grand Théâtre de Genève, Grand Théâtre de Genève
- 29 - 30 juin 2006, Mozart, "Concerto pour clarinette et orchestre", Paul Meyer, clarinette ; "Messe en ut mineur", Amel Brahim Djelloul, soprano / Stéphanie d’Oustrac, mezzo-soprano / Sébastien Droy, ténor / Denis Sedov, basse / Estonian Philharmonic Chamber Choir / Paul Hillier, chef de chœur / Ensemble Orchestral de Paris / dir. John Nelson, Festival de Saint-Denis
- 16 juin 2006, W. A. Mozart, Airs de concert et Lieder, Amel Brahim Djelloul, soprano / Catherine Daiprés, piano, Festival de Saint-Denis
- 18 mai 2006, Amel Brahim Djelloul, soprano / Patrick Cohen, pianoforte, "Mozart, Airs de Concerts et Lieder", Stains / Festival Métis 2006 : Mozart et Istanbul
- 12 avril 2006, "Mille et Une Nuits", récital lyrique, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Anne Le Bozec (piano), Opéra de Lille
- 10 - 25 mars 2006, L’incoronazione di Poppea de Claudio Monteverdi, Théâtre de la Monnaie de Bruxelles
- 16, 18, 20, 22, 24, 26 Februar 2006, Coronation of Poppea by Claudio Monteverdi, Staatsoper Unter den Linden de Berlin
- 14 janvier 2006, W. A. Mozart, Gustav Mahler, dir. Wolfgang Doerner, Amel Brahim Djelloul (soprano), Paris / Théâtre Mogador, 25, rue Mogador, Paris 9è, Tel. : 01 45 26 40 96


- December 15 - 18, 2005, National Symphony Orchestra : Handel’s Messiah (Le Messie), Emil de Cou (conductor), Robert Shafer (music director), The Washington Chorus, Washington / Kennedy Center / Concert Hall
- 9, 11, 13 octobre 2005, La clemenza di Tito (La Clémence de Titus) de Mozart, Théâtre national du Luxembourg
- 24 septembre 2005, Le nozze di Figaro (Les Noces de Figaro) de Mozart, m. en sc. Christian Gangneron, dir. Cyril Diederich, Choeur de l’Opéra-Théâtre d’Avignon et des Pays de Vaucluse ; Orch. lyrique de Région Avignon-Provence, Opéra de Vichy
- 26 juillet 2005, Royan / 18è Festival Un violon sur le sable

- 10, 12, 14, 16, 20, 22, 24 juillet 2005, La clemenza di Tito de Mozart, m. en sc. Lukas Hemleb, dir. Paul Daniel, Ens. Arnold Schönberg Chor., Mahler Chamber Orchestra, Festival d’Aix en Provence

> Association Les Jardins d’Agrément :
- 3 avril 2005, Fauré, Debussy, Poulenc, Salvador-Daniel, Granados, Aubert, Bizet, Berlioz, Amel Brahim-Djelloul (soprano), Anne-Cécile Barrère (piano), Amilly / Domaine de La Pailleterie

> Les Arts Florissants / William Christie :
- 1er mars 2005, Théâtre de Caen ; 3/03, Madrid/Auditorio Nacional de Música ; 5/03, Lisboa/Gulbenkian Museum ; 7/03, Bruxelles/Palais des Beaux-Arts ; 8/03, London/Barbican ; 10/03, Paris/Cité de la Musique ; 12 mars, Grand Théâtre de Genève ; 16-17/03, New York/Lincoln Center

- 3 mars 2005, "L’Orient de l’Occident", Grenoble/MC2, 4, rue Paul Claudel ; 11 mars, Amiens/Maison de la Culture


- 6 novembre 2004, "L’Orient de l’Occident", Bobigny/MC 93 ; 9 novembre, Mulhouse/La Filature ; 22 - 29 novembre 2004, Tournée au Proche-Orient Israël-Palestine (Tel Aviv/Centre Tsavta, Abou Gosh, Bethlehem/Centre international Al-Anadawa, Ramallah/Théâtre Al-Kasaba
- 13 - 23 octobre 2004, L’incoronazione di Poppea (Le Couronnement de Poppée) de Claudio Monteverdi, m. en sc. David McVicar, dir. René Jacobs, Paris/Théâtre des Champs-Elysées
- 25 - 28 août 2004, Giulio Cesare in Egitto (Jules César en Egypte) d’Antonio Sartorio, m. en sc. Norbert Mladek, Christoph von Bernuth, dir. Attilio Cremonesi, Innsbruck Festival


Télévision




- Rediff. TV : 8 mars 2010 à 23h50 sur Arte, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, dir. mus. Bernard Haitink, m. en sc. Jean-Louis Martinoty, Orchestre National de France, Choeur de Radio France, Enregistré au Théâtre des Champs-Elysées (Paris, juin 2007)
- 13 août 2008 à 20h30 sur Mezzo, Festival Un violon sur le sable de Royan, Distribution : Gautier Capuçon (violoncelle), Philippe Jaroussky (contre-ténor), Amel Brahim-Djelloul (soprano), Dir. Jérôme Pillement, Orchestre du Violon sur le sable. Réalisation : Eric Michaud
- 13 août 2008 à 22h10 sur Mezzo, Cent noms de l’amour : Folia de Jean-Louis Agobet, ode à Manuel de Falla | Ghazal adaptée par Caroline Marçot, œuvre pour cinq solistes (dont Amel Brahim Djelloul, soprano), chœur et orchestre | L’Édit du papillon adaptée par Caroline Marçot, pour soliste, choeur et orchestre | L’Amour sorcier pour soliste et orchestre de Manuel de Falla | Debla de Cristobald Halffter, œuvre pour flûte. Soliste : Juliette Stolzenberg. Réalisation : Benjamin Bleton
- 22 septembre 2007 à 22h30 sur Arte, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy, dir. mus. Bernard Haitink, m. en sc. Jean-Louis Martinoty, Orchestre National de France, Choeur de Radio France, Enregistré au Théâtre des Champs-Elysées (Paris, juin 2007)


Discographie



- Amel chante la méditerranée - Souvenirs d’Al-Andalus
Amel Brahim-Djelloul (soprano) avec l’Ensemble Amedyez : Rachid Brahim-Djelloul (Violon, Chant et direction) | Noureddine Aliane (Ud, Guitare et Chant) | Dahmane Khalfa (Derbouka et Percussions) | Sofia Djemai (Mandoline) | Mohammed Maakni (Guitare)
(ASCP AmeSon, 2008)

- Les 1001 Nuits
Amel Brahim-Djelloul (soprano), Anne Le Bozec (piano)
Karol Szymanowski, Francesco Santoliquido, Louis Aubert, André Delage
(Ame Son, 2006)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.