Algeriades > 2017 > Mohamed Aksouh | محمد أقسوح

  Mohamed Aksouh

Pratiquant d’abord la sculpture, ce peintre-graveur, né en 1934 à Alger, se met à peindre à partir de 1960. Résolument abstrait, il expose en 1964 et 1966 à Alger, puis en 1970 à Paris où il s’est installé.
Il s’est mis à la gravure sur métal, a continué à peindre et a régulièrement participé au Salon des Réalités nouvelles. Dans un foisonnement de touches et de traits colorés, sa peinture est ambuée d’un glacis de blanc qui tente de retenir le jeu de la lumière.
En cela, écrit Jacques Busse, "le geste du peintre [...] se conforme à la violence de l’action du soleil sur la perception phénoménologique qu’on reçoit du monde méditerranéen".
Intitulé "Algérie, Lumières du Sud", un nouveau cycle d’expositions de l’ADEIAO "retrace la naissance et le développement de l’art non-figuratif en Algérie". Les peintures de Mohamed Aksouh succèdaient ici aux aquarelles et gravures de Khadda, présentées du 5 au 29 novembre 2002, et aux peintures de Abdelkader Guermaz.



15 février - 2 avril 2017, "L’Art algérien entre deux rives" : œuvres d’Abdelkader Guermaz (1919-1996), Mohamed Aksouh (1934-), Habib Hasnaoui (1955-), Mustapha Sedjal (1964-) et Kamel Yahiaoui (1966-), Antony > Maison des arts, Entrée libre


- 23 mai - 6 juin 2013, "Pour 3 Jean", Paris / Librairie Mauguin
- 22 juin - 1er juillet 2012, "L’Algérie aux couleurs de la fraternité", L’Haÿ les Roses / Moulin de la Bièvre
- 30 mars - 29 mai 2011, Peintres et gravures de Mohamed Aksouh, Villeneuve sur Lot / Musée de Gajac
- 2 décembre 2010 - 14 janvier 2011, "Au pays de la lumière. La peinture d’Aksouh", Paris / Centre Culturel Algérien
> 1er décembre à 18h30 : Projection de Mon
bon dieu, la mer, la nuit
de Hafida Hachem (Doc., 25 min., Alg, 2009) en présence de la réalisatrice et du peintre
- 20 juin - 9 août 2009, NOV’Art, parcours d’art de Villevêque
- 17 janvier - 3 février 2007, Centre Culturel Algérien, Paris 15e
- 13 septembre - 8 octobre 2006, Peintures d’Aksouh, bijoux de Philippe Moallic, Galerie Marie-Demange, 12, rue Beautreillis, Paris 4è, Tel. : (0)1 40 29 42 01
- 15 février - 4 mars 2006, Peintures de Chaminade, Chantarel, Aksouh, Francastel et Eva Schmidt
- 20 octobre - 20 novembre 2003, "Mohamed Aksouh", ADEIAO, Maison des Sciences de l’Homme, 54, boulevard Raspail, Paris 6è, Tel. : +33 (0)1 49 54 24 95
- 13 septembre - 30 novembre 2003, "Mère Algérie, Couleur du Sud", Musée de Gajac, 47300 Villeneuve sur Lot
- 9 septembre - 5 octobre 2003, Sortie revue d’art area, n° 5, La Réserve, 50, rue de Hauteville, Paris 10è, Tel. : +33 (0)1 45 23 31 52
- 29 mai - 23 juin 2001, Aksouh, Paris / Galerie Deman



Voir :

- Mon bon dieu, la mer, la nuit de Hafida Hachem (Doc., 25 min., Alg, 2009)
- Aksouh, Jardin des toiles de Hamid Benamra (Doc., 26 min., Fr, 2006)


- Aksouh par Michel-Georges Bernard (Paris, Lelivredart, 2010)

- Aksouh (Catalogue), préface de Michel-Georges Bernard (Brie-Comte-Robert, Centre culturel La Fontaine, Hôtel-Dieu, 2003)
- Algérie, lumières du Sud : Khadda, Guermaz, Aksouh (Catalogue), Textes de Michel-Georges Bernard, Pierre Rey, (Paris, Cahiers de l’ADEIAO, n° 20, Maison des Sciences de l’Homme, 2002)
- Aksouh (Catalogue), préface de Nicolas Deman (Paris, Galerie Deman, 2001)

Lire aussi


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.