Algeriades > 2021 > Mostra internazionale d’arte cinematografica

  78e Mostra de Venise > le palmarès

Le Lion d’or 2021 a couronné L’Événement de la Française Audrey Diwan, adapté du roman homonyme d’Annie Ernaux. Dans la France de 1963, il est question d’une jeune femme qui décide d’avorter afin de finir ses études et échapper au destin de sa famille pauvre. "Malheureusement, dira la cinéaste en recevant son prix, quand vous travaillez sur l’avortement vous êtes toujours dans l’actualité."
La Néo-Zélandaise Jane Campion a obtenu le Prix de la meilleure réalisation pour The Power of the Dog (Le Pouvoir du chien) et l’Italien Paolo Sorrentino, le Grand Prix pour È stata la mano di Dio (La Main de Dieu).
La réalisatrice Maggie Gyllenhaal est repartie avec le Prix du meilleur scénario pour The Lost Daughter.

Lauréat de la Palme d’or au Festival de Cannes 2019, puis de quatre Oscars, pour Parasite, le cinéaste sud-coréen Bong Joon-ho présidait le jury de la compétition reine.

Madres paralelas (Parallel Mothers), le nouveau film de Pedro Almodóvar avec Penelope Cruz, a ouvert la Mostra de Venise, le 1er septembre. Le film y était présenté en première mondiale, en compétition.

Lion d’or de la Mostra 2020 avec Nomadland, avant d’être couronnée de trois Oscars, Chloé Zhao (Etats-Unis) était de retour à Venise comme membre du jury de la compétition 2021. Le jury comprenait en outre l’actrice française d’origine belge Virginie Efira, à l’affiche de Benedetta de Paul Verhoeven, la Britannique Cynthia Erivo, qui interprète Aretha Franklin dans la troisième saison de la série "Genius", l’actrice et productrice canadienne Sarah Gadon, les réalisateurs italien Saverio Costanzo et roumain Alexander Nanau, dont le documentaire Colectiv (Collective), sélectionné à Venise en 2019, a été nommé aux Oscars.

La Sélection officielle comprenait 21 films en compétition, dont cinq réalisés par des femmes : The Power of the Dog de la Néo-Zélandaise Jane Campion, Mona Lisa and the Blood Moon de l’Irano-Américaine Ana Lily Amirpour, L’Évènement de la Française Audrey Diwan, Captain Volkonogov Escaped de la Russe Natasha Merkulova (co-réal. avec Aleksei Chupov) et The Lost Daughter, un premier long métrage de l’actrice et productrice américaine Maggie Gyllenhaal.
En compétition avec The Power of the Dog, un drame familial dans le Montana des années 1920, adapté d’un livre de Don Winslow, Jane Campion était de retour à Venise où An Angel at My Table avait obtenu le Grand Prix du jury en 1990, trois ans avant la Palme d’or de Cannes pour The Piano.

Parmi les films en lice pour le Lion d’or 2021, les cinémas italien (5 films), américains (3 films), français (3 films) et espagnol (2 films) se taillaient la part belle. Il fallait noter la sélection de The Card Counter, un thriller de Paul Schrader, Spencer de Pablo Larrain avec Kristen Spencer dans le rôle de Lady Diana ou encore È stata la mano di Dio (The Hand of God) de Paolo Sorrentino.

Avec The Power of the Dog de Jane Campion, The Hand of God de Paolo Sorrentino était l’un des deux films Netflix en compétition à Venise cette année.

Hors compétition, le public de la Mostra a découvert Dune de Denis Villeneuve, le très attendu film de science-fiction à gros budget, d’après le célèbre roman de Frank Herbert, The Last Duel de Ridley Scott ou encore Last Night in Soho d’Edgar Wright. On pouvait également y voir Becoming Led Zeppelin de Bernard Mac Mahon qui revient sur la carrière de ce groupe rock majeur des années 1970, emmené par son chanteur Robert Plant et son guitariste Jimmy Page.

C’est la cinéaste bosnienne Jasmila Žbanić (Sarajevo mon amour [2006], Ours d’or à Berlin, Quo vadis, Aida ? [2020], en compétition à Venise) qui présidait le jury de la section Orrizonti.

L’actrice américaine Jamie Lee Curtis (Un fauteuil pour deux de John Landis (1983), Un poisson nommé Wanda de Charles Crichton, 1988) et l’acteur et réalisateur italien Roberto Benigni, lauréat du Grand Prix du Festival de Cannes 1998 et de trois Oscars pour La vie est belle, ont été récompensés d’un Lion d’or pour l’ensemble de leurs carrières.



- 1 - 11 September 2021, 78° Mostra internazionale d’arte cinematografica | 76th Venice International Film Festival | 76e Mostra de Venise



Mostra de Venise 2021 : le palmarès


- Lion d’or : L’Evènement d’Audrey Diwan
- Lion d’argent : grand prix du jury : È stata la mano di Dio (La Main de Dieu) de Paolo Sorrentino
- Lion d’argent : meilleure réalisation : Jane Campion pour The Power of the Dog (Le Pouvoir du chien)
- Coupe Volpi de la meilleure actrice : Penelope Cruz pour Madres Paralelas (Parallel Mothers) de Pedro Almodóvar
- Coupe Volpi du meilleur acteur : John Arcilla pour On the Job : Missing 8 d’Erik Matti
- Prix du meilleur scénario : Maggie Gyllenhaal pour The Lost Daughter
- Prix Marcello Mastroianni du meilleur espoir : Filippo Scotti pour È stata la mano di Dio (La Main de Dieu) de Paolo Sorrentino
- Prix special du jury : Il Buco de Michelangelo Frammartino



Competition (21 films)

- Parallel Mothers by Pedro Almodovar (Spain) [Opening Film]
- Mona Lisa and the Blood Moon by Ana Lily Amirpour (U.S.A.)
- Un autre monde by Stephane Brizé (France)
- The Power of the Dog by Jane Campion (New Zealand, Australia)
- America Latina by Damiano and Fabio D’Innocenzo (Italy, France)
- L’Evenement by Audrey Diwan (France)
- Competiencia oficial by Gaston Depart, Mariano Cohn (Spain, Argentina)
- Il Buco by Michelangelo Frammartino (Italy, France, Germany)
- Sundown by Michel Franco (Mexico, France, Sweden)
- Illusion perdues by Xavier Giannoli (France)
- The Lost Daughter by Maggie Gyllenhaal (U.S.A., Greece, U.K., Israel)
- Spencer by Pablo Larrain (Germany, U.K.)
- Freaks Out by Gabriele Mainetti (Italy, Belgium)
- Qui Rido Io by Mario Martone (Italy, Spain)
- On The Job : The Missing 8 by Eric Matti (Philippines)
- Leave No Traces by Jan P. Matuszynski (Poland, France, Czech Republic)
- Captain Volkonogov Escaped by Natasha Merkulova & Aleksei Chupov (Russia, Estonia, France)
- The Card Counter by Paul Schrader (U.S.A., U.K., China)
- È stata la mano di Dio (The Hand of God) by Paolo Sorrentino (Italy)
- Reflection by Valentyn Vasyanovych (Ukraine)
- La caja by Lorenzo Vigas (Mexico, U.S.A.)

Out of Competition – Fiction (10 films)

- Il bambino nascosto by Roberto Andò (Italy) [Closing Film]
- Les Choses humaines by Yvan Attal (France)
- Ariaferma by Leonardo di Costanzo (Italy, Switzerland)
- Halloween Kills by David Gordon Green (U.S.A.)
- La scuola cattolica by Stefano Mordini (Italy)
- Old Henry by Potsy Ponciroli (U.S.A.)
- The Last Duel by Ridley Scott (U.S.A., U.K.)
- Dune by Denis Villeneuve (U.S.A., Hungary, Jordan, UAE, Norway, Canada)
- Last Night in Soho by Edgar Wright (U.K.)
- Becoming Led Zeppelin by Bernard Mac Mahon (U.S.A.)

Out of Competition – Non-Fiction (8 films)

- Life of Crime 1984-2020 by Jon Albert (U.S.A.)
- Tranchées by Loup Bureau (France)
- Viaggio Nel Crepuscolo by Augusto Contento (France, Italy)
- Republic of Silence by Diana El Jeiroudi (Germany, France, Syria, Qatar)
- Hallelujah : Leonard Cohen, A Journey, A Song by Daniel Geller and Dayna Goldfine (U.S.A.)
- DeAndré#Deandré Storia di un Impiegato by Roberta Lena (Italy)
- Django&Django by Luca Rea (Italy)
- Ezio Bosso. Le Cose Che Restano by Giorgio Verdelli (Italy)

Out of Competition - Special Screenings (2 films)

- La Biennale di Venezia : il Cinema al Tempo del Covid by Andrea Segre (Italy)
- Le 7 giornate di Bergamo by Simona Ventura (Italy)

Out of Competition — TV Series

- Scenes From a Marriage (episodes 1-5) by Hagai Levi (U.S.A.)

Orrizonti (19 films)

- Les Promesses by Thomas Kruithof (France) [Opening Film]
- Atlantide by Yuri Ancarani (Italy, France, U.S.A., Qatar)
- Miracol by Bogdan George Apetri (Romania Czech Republic, Lettonia)
- Pilgrims by Laurynas Bareisa (Lithuania)
- Il paradiso del pavone (The Peackock’s Paradise) by Laura Bispuri (Italy, Germany)
- The Falls by Chung Mong-Hong (Taiwan)
- El hoyo en la cerca by Joachin del Paso (Mexico, Poland)
- Amira by Mohamed Diab (Egypt, Jordan, UAE, Saudi Arabia)
- A plein temps by Eric Gravel (France)
- 107 Mothers by Peter Kerkekes (Republic of Slovenia, Czech Republic, Ukraine)
- Vera Dreams of the Sea by Kaltrina Krasniqi (Albania, North Macedonia)
- White Building by Kavich Neang (Cambodia, France, China, Qatar)
- Anatomy of Time by Jakrawal Nilthamrong (Thailand, France, Netherlands, Singapore, Germany)
- El otro Tom by Rodrigo Pla and Laura Santullo (Mexico, U.S.A.)
- El Gran Movimiento by Kiro Russo (Bolivia, France, Qatar, Switzerland)
- Once Upon a Time in Calcutta by Adita Vikram Sengupta (India, France, Norway)
- Rhino by Oleg Sentsov (Ukraine, Poland, Germany)
- True Things by Harry Wootliff (U.K.)
- Inu-Oh by Yuasa Masaaki (Japan, China)

Orrizonti Extra [New Section] (8 films)

- Land of Dreams by Shirin Nest, Shoja Azari (U.S.A., Germany, Qatar) [Opening Film]
- Costa Brava Lebanon by Mounia Akl (U.S.A., Germany, Qatar)
- Mama, I’m Home by Vladimir Bitokov (Russia)
- Ma Nuit by Antoinette Boulot (France, Belgium)
- La Ragazza Ha Volato by Wilma Labate (Italy, Slovenia)
- 7 Prisoners by Alexandre Moratto (Brazil)
- The Blind Man Who Did Not Want to See Titanic by Teemu Nikki (Finland)
- La Macchina Delle Immagini di Alfredo C by Roland Sejko (Italy)

Lire aussi
70e Mostra de Venise
71e Mostra de Venise
76e Mostra de Venise
73e Mostra de Venise
74e Mostra de Venise
75e Mostra de Venise
77e Mostra de Venise
72e Mostra de Venise


Home | © algeriades 2000 - | Contact | |
Aucune reproduction, même partielle, autre que celles prévues à l'article L 122-5 du code de la propriété intellectuelle, ne peut être faite de ce site sans l'autorisation préalable de l'éditeur.